Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Vélizy-Villacoublay : un dispositif pour protéger les piétons distraits par leur téléphone portable

-
Par , France Bleu Paris

La commune de Vélizy-Villacoublay (Yvelines) teste à partir de ce mois de mars le dispositif AMY de la RATP. Des boîtiers reliés à des hauts-parleurs devraient assurer davantage de sécurité aux passants sur le double passage piéton situé avenue de l'Europe.

Le dispositif AMY est testé à l'arrêt mairie de Vélizy à Vélizy-Villacoublay sur la ligne T6
Le dispositif AMY est testé à l'arrêt mairie de Vélizy à Vélizy-Villacoublay sur la ligne T6

A Vélizy-Villacoublay, dans les Yvelines, la RATP a installé le dispositif AMY, des boîtiers reliés à des hauts-parleurs, sur le double passage piéton de l'avenue de l'Europe qui traverse une route et l'arrêt mairie de Vélizy du tramway T6. Ce passage piéton se trouve à côté d'un collège. 

En quoi AMY consiste ?

L'application AMY doit être installée sur le téléphone des piétons. Lorsque les feux piétons passent au rouge, des ultrasons reconnus par l’application AMY sont émis. 

Quand les passants s’apprêtent à traverser alors que le feu piéton est rouge, une alerte est envoyée sur leur smartphone. Le volume de la musique baisse, le sonnerie du gong du bus ou du tramway est amplifiée avec vibrations et alerte visuelle sur son téléphone.

De plus en plus d'accidents causés par les smartphones

La solution AMY a été créée en 2018 en réponse à la montée des accidents de piétons utilisant leur téléphone portable. Déjà testé sur le T8 et des bus dans le Val-de-Marne, c'est au tour de Vélizy d'expérimenter AMY. 

La prochaine étape est de tester le dispositif sur des voitures et sur la ligne 39

Choix de la station

À venir dansDanssecondess