Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vers une baisse des tarifs des parkings à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Bientôt une baisse des tarifs de parking dans le centre ville de Marseille. Depuis le 1er juillet, au parking Estienne-d'Orves, le tarif horaire a baissé de 20 centimes. Vous pouvez profiter d'une demi-heure gratuite. En novembre, tous les parkings du centre-ville seront concernés.

Photo Illustration
Photo Illustration © Maxppp - Vincent VOEGTLIN

Marseille, France

Depuis le 1er juillet, le parking Estiennes-d'Orves à Marseille a de nouveaux tarifs : la première demi-heure est gratuite désormais et la tarification horaire a baissé de 20 centimes. Des tarifs renégociés à la baisse par la Métropole et qui devraient s'appliquer sur les 19 autres parkings du centre de Marseille en novembre. 

La première demi-heure gratuite

Il faut compter 2,40 euros pour une heure de stationnement au lieu des 2,60 euros désormais dans le parking Estiennes-d'Orves. Nouveauté également : un tarif noctambule de 5 euros de 20h à 8h pour profiter des restaurants et des soirées. 

20 centimes de réduction sur le tarif horaire

Pour les résidents, il existe désormais un abonnement à 30 euros par mois la nuit de 20h à 8h du matin et le weekend et comptez 58 euros par mois pour avoir une place 24h/24 (nuit et jour donc). Ce qui représente quand même 700 euros à l'année. 

Des tarifs renégociés à la baisse par la Métropole. C'est la contrepartie de toutes les places de stationnement en surface qui disparaissent : 400 places en moins avec les travaux de piétonnisation du centre-ville.  

Des marseillais et des touristes toujours excédés par ces tarifs

Des tarifs à la baisse qui ne sautent pas aux yeux des automobilistes. Au contraire. David et Catherine viennent d'Auvergne. Pour ces deux touristes, c'est toujours une mauvaise surprise quand ils passent à la caisse : "La première fois on en a eu pour30 euros pour 24 heures donc ça fait mal. En budget, on en a pour 250 euros pour 10 jours. C'est la dernière fois qu'on vient ici." 

Edouard et Claire sont marseillais et ils n'ont pas le choix de passer par les parkings payants faute de place en surface : "Les tarifs, je n'ai pas vu la différence. On était au cinéma de la Joliette on a payé 9 euros, alors qu'on paie une place de cinéma. S'il y avait plein de transports en commun... mais à Marseille, ce n'est pas le cas. On est obligé de prendre la voiture et on se fait sanctionner à l'arrivée."

Choix de la station

France Bleu