Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Viaduc de Gennevilliers : la circulation réduite à deux voies jusqu'à la fin des travaux

jeudi 5 juillet 2018 à 12:25 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

La réouverture d'une troisième voie n'est finalement pas possible indique ce jeudi la direction des routes d'Ile-de-France.

La circulation se fait uniquement sur les deux voies de gauche sur le viaduc de Gennevilliers, sur l'A15
La circulation se fait uniquement sur les deux voies de gauche sur le viaduc de Gennevilliers, sur l'A15 © Radio France - Emilie Defay

Argenteuil, France

Les embouteillages ne sont pas prêts de disparaître dans le secteur d'Argenteuil. La circulation va continuer à se faire uniquement sur les deux voies de gauche sur le viaduc de Gennevilliers dans le sens province-Paris, a annoncé jeudi la Direction des routes d'Ile-de-France (DiRIF). 

Et ce sera le cas jusqu'à la fin des travaux de réparation du mur de soutènement de l'autoroute A15, dont une partie s'est effondrée le 15 mai dernier. Les dernières investigations menées ne permettent pas d'ouvrir une troisième voie courant juillet comme cela avait été espéré. Ce ne sera pas possible "avant un confortement conséquent du mur de soutènement", explique la DiRIF.

Un chantier de réparation long et complexe

L'appel d'offre pour choisir les entreprises qui opéreront ce chantier doit être lancée ce jeudi. Et les candidates sont invitées à proposer des solutions qui permette de réduire les délais. Mais les travaux de réparation ne commenceront pas avant fin septembre et pourraient durer jusqu'au début de l'année 2019

Le chantier s'annonce complexe en raison de la configuration du site. La difficulté d'accès pour les engins de chantiers, la présence d'une pile du viaduc et la poursuite de la circulation rendent les opérations particulièrement compliquées et expliquent les délais.