Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A15 : une 3eme voie rouvre mercredi sur le viaduc de Gennevilliers

mardi 4 décembre 2018 à 16:52 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

Les travaux de réparation du mur de soutènement de l'A15 avancent bien. Et comme annoncé il y a quelques jours, une troisième voie va être rouverte à la circulation mercredi matin.

L'avancée des travaux sur le mur de soutènement de l'A15 permet la réouverture d'une 3ème voie à la circulation
L'avancée des travaux sur le mur de soutènement de l'A15 permet la réouverture d'une 3ème voie à la circulation © Radio France - Emilie Defay

Argenteuil, France

Enfin une bonne nouvelle pour les usagers de l'A15, dans le Val d'Oise. Une troisième voie de circulation rouvre mercredi 5 décembre à 05h00 sur le viaduc de Gennevilliers, annonce mardi dans un communiqué la Direction des routes d'Ile-de-France (DiRIF). La circulation était réduite à deux voies, dans le sens province-Paris, depuis l'affaissement d'une partie du mur de soutènement en mai dernier. 

La vitesse reste toutefois réduite en raison des travaux qui se poursuivent. Elle est limitée à 70 km/h en amont du chantier, à partir de la réduction du nombre de voies. Un radar automatique a été installé pour contrôler la vitesse. A l'endroit du chantier, la vitesse est encore réduite, puisqu'elle est limitée à 50 km/h.

Le chantier doit durer jusqu'en 2019

Le chantier ne sera pas terminé avant le premier trimestre 2019 mais l'avancement actuel des travaux permet de confirmer la réouverture d'une troisième voie de circulation. Les travaux lourds de réparation ont commencé début octobre, après une longue phase d'études techniques et de consolidation de l'ouvrage.  Il s'agit de réaliser un "mur d'écailles en béton clouées". Autrement dit, solidifier et stabiliser le talus en insérant des ancrages métalliques en rangs successifs. La paroi est ensuite renforcée par l'installation de plaques de béton. 

Ces travaux, d’un montant total de près de 6 millions d’euros, sont entièrement financés par l’État.