Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vichy : les berges de l'Allier en navette autonome dès septembre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La ville de Vichy va expérimenter des navettes sans chauffeur. Elle a été choisie par le gouvernement pour tester des minibus autonomes. Clermont-Ferrand faisait également partie des villes retenues, mais la métropole a finalement renoncé.

Une navette autonome sera testée sur les bords de l'Allier en septembre
Une navette autonome sera testée sur les bords de l'Allier en septembre © Radio France - Emmanuel Moreau

Vichy, Allier, France

Cela fait plus d'un an que Vichy a posé sa candidature auprès de l'ADEME pour tester les transports en commun autonome en milieu ouvert. "Nous sommes très fiers d'avoir été choisis, la preuve qu'on n'a pas besoin d'être une grande métropole pour être innovant", précise Frédéric Aguiléra, le maire de Vichy. Dès le mois de septembre, une navette 100% électrique construite par Ligier pour la société EasyMile circulera le long des berges de l'Allier entre le pont de Bellerive et les guinguettes situées rive gauche. 

La carte de France des 16 villes choisies pour expérimenter les navettes autonomes - Aucun(e)
La carte de France des 16 villes choisies pour expérimenter les navettes autonomes - © Ministère de la Transition Ecologique

Le petit véhicule conçu par le constructeur bourbonnais Ligier pour la société EasyMilepeut transporter dix passagers, dont cinq assis. Cette phase d'expérimentation est très importante car elle permettra à terme de généraliser en toute sécurité ce mode de transport à travers tout le pays comme le prévoit le projet de loi  d’orientation des mobilités.  

Minibus sans chauffeur expérimenté en septembre

A Vichy, la navette sans chauffeur circulera parmi les piétons à une dizaine de km/h. "Mais les choses peuvent évoluer en fonction de l'expérimentation" précise Frédéric Aguiléra. "La navette sera reliée aux arrêts de bus et pourra à terme être étendue sur tout le territoire si tout se passe bien". Le minibus sans chauffeur sera expérimenté en septembre, mais dès cet été, les Vichyssois pourront emprunter une navette fluviale pour se rendre aux guinguettes.