Transports

VIDÉO - Alain Hugard de l'Automobile club de Bourgogne : "on ne peut pas interdire la voiture partout"

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mardi 24 janvier 2017 à 11:58

Pour Alain Hugard, vice-président de l'Automobile club de Bourgogne, ce sont encore les automobilistes les moins riches qui sont pénalisés
Pour Alain Hugard, vice-président de l'Automobile club de Bourgogne, ce sont encore les automobilistes les moins riches qui sont pénalisés © Radio France - Stéphane Parry

Le seuil d'alerte à la pollution aux particules fines a été dépassé, les autorités recommandent de limiter l'utilisation de la voiture et de privilégier les transports en commun. Alain Hugard, vice-président de l'Automobile club de Bourgogne était l'invité France Bleu Bourgogne.

Comment l'AC de Bourgogne a t-elle accueillie la mise en place des vignettes Crit'Air ?

Bien dans un premier temps. Après on ne peut pas interdire la voiture partout. On sait que la maire de Paris (Anne Hidalgo, NDLR) veut interdire totalement la voiture à Paris. A Lyon, la mesure est discutable parce qu'il y a un flux de circulation important. Et puis, les propriétaires des véhicules polluants sont souvent des personnes qui n'ont pas les moyens de changer de véhicules. C'est au gouvernement de faire des propositions pour remplacer les véhicules les plus polluants.

Comment, en remettant en place les aides style "Juppettes" ou "Balladurettes" ?

Absolument. Ça était une très bonne idée de donner des aides pour remplacer les véhicules, d'autant qu'en France, on a un parc vieillissant.

Est-ce que vous encouragez vos adhérents à utiliser les transports en commun ?

Bien sûr. A Dijon, on peut prendre le tramway. On peut aussi utiliser le vélo, même si en ce moment, les conditions météorologiques ne sont pas favorables. Mais il faut donner un moyen de transports aux gens. Les personnes qui habitent la campagne, n'ont pas le choix. Ils ne peuvent pas se passer de leur véhicule. Quand au covoiturage, il n'est pas encore rentré dans les habitudes des gens.