Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO : barrage filtrant des transporteurs routiers sur l'échangeur entre l'A62 et l'A65 en Gironde

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu Gascogne

Les transporteurs routiers se mobilisent partout en France ce samedi pour protester contre la hausse annoncée de leurs taxes sur le gazole. En Gironde, ils organisent un barrage filtrant pour bloquer les poids lourds étranger sur l'échangeur entre l'62 et l'A65.

Les transporteurs routiers ont garé leurs camions le long de la bretelle pour bloquer les poids lourds étrangers.
Les transporteurs routiers ont garé leurs camions le long de la bretelle pour bloquer les poids lourds étrangers. © Radio France - Mélanie Juvé

Gironde, France

Des dizaines de camions stationnés à l'échangeur entre les autoroutes A62 et A65 dans le secteur de Langon. Voilà l'image que peuvent apercevoir les automobilistes ce samedi en Gironde. 

Les transporteurs routiers mènent des actions partout en France à l'appel de L'OTRE, troisième organisation professionnelle du transport routier, pour protester contre une hausse annoncée de la taxe sur le gazole des transporteurs routiers. Ils sont également mobilisés sur l'A63 dans les Landes, ce qui engendre des perturbations plus importantes.

Barrage filtrant

Quelques coups de freins à prévoir dans le secteur, car environ 70 membres de l'OTRE ont mis en place un barrage filtrant avec leurs propres camions qui ne laisse passer les automobilistes souhaitant bifurquer d'une autoroute à l'autre, mais pas les chauffeurs routiers d'entreprises étrangères. Un barrage qui devrait s'achever en fin d'après-midi, entre 16h et 17h.

Ces patrons de PME et TPE principalement, sont venus de toute la région, dont la Gironde, la Dordogne, la Charente-Maritime, et le Lot-et-Garonne, et distribuent également des tracts pour expliquer aux automobilistes leurs revendications. 

"La symbolique c'est de dire que les camions étrangers ne sont pas concernés par les taxes, ne roulent pas avec du gazole français et ne payent aucune infrastructure, estime Francis Chollet, secrétaire général du syndicat des transports routiers du Lot-et-Garonne. On demande toujours plus aux TPE qui vont finir par en mourir." Selon lui, les camions étrangers peuvent éviter de faire le plein en France et parcourir 3 000 km grâce à deux réservoirs.

Selon l'OTRE deux centimes en plus sur le gazole, comme prévu dans le projet de loi, représentent 800 euros supplémentaires par an et par camion.

Bouchons dans les Landes

Dans les Landes, les transporteurs routiers organisent un barrage filtrant sur l'A63 au niveau de l'aire de l'Océan. L'opération engendre cette après-midi des bouchons entre Bordeaux et le Pays Basque dans les deux sens au niveau des sorties Onesse-Laharie et Castets. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu