Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Brexit

VIDÉO – Brexit : le port de Cherbourg teste sa "frontière intelligente"

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Le port de Cherbourg se prépare au Brexit programmé le 31 octobre prochain. Un test en conditions réelles a été mené ce mardi.

Le port de Cherbourg est prêt pour le Brexit
Le port de Cherbourg est prêt pour le Brexit © Radio France - Anthony Raimbault

Cherbourg-Octeville, Cherbourg-en-Cotentin, France

A deux semaines du divorce avec le Royaume-Uni, le port de Cherbourg est en ordre de marche. Les autorités ont testé ce mardi le nouveau dispositif qui sera déployé dès l'officialisation du Brexit. Plus de 50.000 camions débarquent à Cherbourg dont 20.000 en provenance de l'Angleterre. Pour ces derniers, les règles seront plus strictes après le 31 octobre.  

Un filtre pendant la traversée  

Pour éviter une fouille systématique et des embouteillages monstres, il a été décidé de mettre en place une « frontière intelligente » basée sur la technologie et la transmission de données en temps réel. Concrètement, la marchandise transportée est déclarée avant l'embarquement en Angleterre. La  compagnie maritime et les douanes échanges leurs informations. Pendant la traversée, les documents sont traités et chaque chauffeur reçoit un code couleur à bord du ferry :  

vert : le camion pourra quitter directement le port

Orange : le camion devra passer par un contrôle. Cela va d'une simple vérification de documents à une fouille complète du camion et de sa marchandise. Un espace a également été aménagé pour les contrôles vétérinaires et phytosanitaires.  

Les aménagements pour se préparer au Brexit sur le port de Cherbourg ont coûté 10 millions d'euros. Quatre agents des douanes sont venus renforcer les effectifs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu