Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - En Dordogne, les gendarmes et France Bleu Périgord récompensent les bons conducteurs

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Ce vendredi 16 février, les gendarmes de Dordogne, la préfecture la sécurité routière et France Bleu Périgord récompensent les conducteurs qui se comportent bien sur la route. Quatre automobilistes vont recevoir un bon carburant de 50 euros.

Pierre a été le prmeier conducteur récompensé.
Pierre a été le prmeier conducteur récompensé. © Radio France - Frédéric Fleurot

Ce vendredi 16 février, depuis 7h30, une voiture banalisée de la gendarmerie sillonne le département de la Dordogne à la recherche...des bons conducteurs. En partenariat avec la sécurité routière, la préfecture et la gendarmerie, France Bleu Périgord récompense les automobilistes qui respectent le code de la route. Un bon de 50 euros de carburant est distribué à chacun d'entre eux.

Je ne pense pas être plus fort qu'un autre". — Pierre, bon conducteur

Pierre, un habitant de Périgueux de 46 ans, a été le premier a recevoir son bon carburant de 50 euros ce vendredi matin. Alors qu'il se rendait  sur son lieu de travail à Montpon, il a été intercepté près de Saint-Astier. "Je ne pense pas être plus fort qu'un autre mais j'ai peut-être eu un peu de chance. Au début j'ai été très surpris, j'ai cru qu'il s'agissait d'un convoi. _C'est une initiative originale_, peut-être que ça peut être porteur pour d'autres automobilistes," a réagi l'automobiliste. 

"Tout était parfait" — Capitaine Derudder

Avant d'être intercepté par les gendarmes, Pierre a été suivi pendant une dizaine de minutes par le véhicule banalisé de la gendarmerie. "Nous avons contrôlé sa vitesse, ses clignotants et sa tenue de route, tout était parfait," confie le capitaine Jean-Claude Derudder, commandait de l'escadron départemental de sécurité routière. Depuis l'intérieur de leur véhicule, équipé d'une tablette tactile et du nouveau logiciel NeoGend un autre gendarme a contrôlé la plaque d'immatriculation du véhicule. "Instantanément nous pouvons savoir si le véhicule a été volé ou non et nous accédons ensuite au permis de conduire du propriétaire. On peut ainsi savoir si il est bien en possession de ses 12 points." 

C'était le cas pour Pierre, pour Myriam aussi. Cette Périgourdine a été contrôlé en fin de matinée du côté de Nontron. Elle a elle aussi reçu un bon carburant. D'ici la fin de journée, deux autres automobilistes vont être arrêtés par les gendarmes. L’opération sera renouvelée cinq fois dans le courant de l'année. Au mois de décembre, les 24 conducteurs exemplaires seront invités pour une cérémonie en préfecture.

"Il faut sortir d'une vision punitive de la sécurité routière. La sécurité routière c'est aussi des gens qui respectent les autres et qui respectent les règles. On entend souvent dire que c'est impossible mais cette opération montre le contraire," explique la préfète de Dordogne Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. Cette opération est aussi un écho aux déclarations du premier ministre Edouard Philippe. Début janvier il a émis le souhait de voir les bons conducteurs récompensés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess