Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO : Il y a 50 ans, Concorde effectuait son premier vol d'essai à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le 2 mars 1969 à 15h06, l'appareil se cabrait à 45 degrés et décollait de la piste flambant neuve de Toulouse-Blagnac. Concorde, qui allait devenir le premier avion supersonique, effectuait son premier vol d'essai. France Bleu vous propose de revivre ce moment en vidéo.

C'est un mythe qui décolle de Toulouse-Blagnac ce 2 mars 1969. Des centaines de personnes, journalistes, hommes politiques et passionnés d'aviation, ont attendu pendant de nombreuses heures que le brouillard se lève pour que Concorde puisse enfin prendre son envol. C'est après le déjeuner que quatre membres d'équipage montent à bord : André Turcat, Jacques Guignard, Henri Perrier, et Michel Rétif. Fruit d'une collaboration de six ans entre la France (Sud-Aviation) et le Royaume-Uni (British Aircraft Corporation), Concorde est, à l'époque, un exploit européen : à terme, il atteindra une vitesse de plus de 2300 km/h (Mac 2,02). 

Ce jour de mars 1969, il ne franchira pas le mur du son. Le vol d'essai, de moins d'une demie-heure, permettra tout de même à André Turcat, le chef des essais français de sortir de l'appareil en déclarant : "Vous voyez que la machine vole. Et je peux ajouter qu'elle vole bien." Un mois plus tard, son frère jumeau britannique décollera d'un aéroport situé près de Bristol. Ce n'est qu'en octobre 1969 que l'appareil français dépassera Mac 1, lors de son 45e vol. Concorde 001 obtiendra ensuite son certificat de navigabilité en 1975. 

Premier Paris-New York en 1977

Mais le premier Paris-New York en moins de 4 heures devra encore attendre. Le 21 janvier 1976, le premier vol commercial en Concorde relie Paris à Rio de Janeiro, via Dakar. Mais il a interdiction de se poser sur les pistes américaines. Officiellement, les Etats-Unis invoquent deux raison : l'environnement et les nuisances sonores. L'affaire va en justice (devant la Cour Suprême) et l'atterrissage du Concorde à New York est finalement autorisé pour le 22 novembre 1977.

Les vols commerciaux de Concorde s'arrêtent en 2003, quelques années après l'accident de Gonesse, qui coûtera la vie à 113 personnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu