Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO Laval : la passerelle de la gare SNCF se monte petit à petit

lundi 28 août 2017 à 5:30 Par Thomas Schonheere, France Bleu Mayenne

Si tout se passe bien, la nouvelle passerelle de la gare SNCF de Laval sera définitivement posée cette semaine. Ses tronçons vont être installés successivement d'ici samedi, mais il faudra encore attendre plusieurs semaines avant de pouvoir profiter de l'édifice.

Les piliers de la passerelle ont été posés la semaine dernière.
Les piliers de la passerelle ont été posés la semaine dernière. © Radio France - Thomas Schonheere

Laval, France

La gare de Laval est sur le point de retrouver sa passerelle. Cinq mois après la destruction de la précédente, les quatre tronçons du nouvel édifice vont être installés cette semaine, de nuit, à partir de mardi soir. "C'est un chantier assez complexe techniquement, explique Xavier Dubourg, premier adjoint de la ville de Laval en charge de l'Urbanisme. On intervient au dessus des voies, donc tout doit être coordonné avec la SNCF vu qu'on coupe l'alimentation électrique de la LGV." Le chantier, initié par l'ancienne majorité municipale, aura coûté plus de six millions d'euros.

Un chantier qui va encore durer plusieurs semaines

La semaine dernière, ce sont les piliers (les "piles") qui ont été installés. Le dernier a été placé dans la nuit de jeudi à vendredi. "Il y a trois piles en acier et une en béton, décrit Alessandro, responsable de la société Cimolai qui a conçu les éléments en métal de l'ensemble. Ce sont les appuis définitifs de la passerelle. Ceux en acier pèsent sept tonnes."

D'après Alessandro, la partie "pilier" de l'affaire était une mise en bouche. Cette semaine, ce sont des grues monumentales qui vont entrer en action pour transporter et placer les tronçons de la passerelle. Une fois posée, elle mesurera 95 mètres de long pour 8 mètres de large. Si tout se passe bien, l'ouvrage devrait être visible samedi matin. En revanche, avant de pouvoir l'emprunter, il va falloir patienter encore quelques semaines : "Il reste des travaux connexes, précise Xavier Dubourg. Côté nord, nous avons des travaux à mener dans le cadre de la ZAC : des travaux de reconfiguration du rond-point du bas de l'avenue Robert-De-Coubertin mais aussi la desserte du parking qui passe sous la passerelle. Nous ne pouvons pas faire les travaux de terrassement pour le moment, vu que que la grue et les tronçons occupent un espace de chantier important."

Selon la mairie, la nouvelle passerelle de la gare SNCF sera ouverte au public d'ici la fin de l'année, au mois de novembre si tout se passe bien.