Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO | Montez à bord d'un car 100% électrique, le seul en France à assurer une liaison entre deux communes

vendredi 31 août 2018 à 20:12 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

C'est une première en France : un car 100% électrique effectue désormais la liaison entre deux communes, entre Laval et Craon.

Ce car électrique a une autonomie de 230 kilomètres maximum, il ne fait aucun bruit.
Ce car électrique a une autonomie de 230 kilomètres maximum, il ne fait aucun bruit. © Radio France - Charlotte Coutard

Laval, France

Quand vous prendrez le car entre Laval et Craon, vous roulerez désormais à l'électrique. C'est une première en France, une liaison entre deux communes est dorénavant assurée par un car 100% électrique. C'est la société RGO mobilités qui gère cette ligne, elle a signé une convention avec la région Pays-de-la-Loire.  

Un car 100% électrique en Mayenne. - Radio France
Un car 100% électrique en Mayenne. © Radio France - Charlotte Coutard

Chute, je roule

De l'extérieur, c'est un car moderne mais classique. La différence ne se voit pas, elle s'entend. "Là actuellement il est en route, et vous ne l'entendez pas, pourtant le moteur est allumé", sourit Dorothée, au volant de ce car silencieux. "Il n'y a pas de boîte de vitesse, il y a deux pédales, l'accélérateur et le frein. C'est vrai que côté confort, l'électrique est plus agréable. Pour le chauffeur il n'y a pas de bruit, c'est vraiment très silencieux et très souple ", poursuit la conductrice.

Dorothée au volant de son car 100% électrique. - Radio France
Dorothée au volant de son car 100% électrique. © Radio France - Charlotte Coutard

Des batteries au lithium sous le capot

Pour conduire ce car, Dorothée a été formée, mais également les mécaniciens, car il n'y a plus de moteur thermique à entretenir. "Ce sont des batteries au lithium, avec des microprocesseurs. Pour charger totalement, il faut 4,5 heures. On remplace le car thermique par le car électrique", explique Pascal Berthelot, le directeur technique chez RGO mobilité, la société de transports.

Et le silence s'entend surtout à l'arrière du véhicule. "En général le moteur est toujours à l'arrière, et là on n'a aucun bruit qui vient perturber notre discussion, donc pour le voyageur ça va être un confort en plus", ajoute Laurent Nombalais, autocariste en Vendée, il a testé ce nouveau car. "C'est une belle avancée !".

"Ça va être un confort en plus"

Une belle avancée qui coûte cher : plus de 400 000 euros, le double d'un car à moteur thermique. Et ce véhicule électrique a une autonomie de 230 kilomètres maximum, contrairement à un véhicule thermique qui peut faire 600 à 800 kilomètres. Il faut donc recharger les batteries en cours de journée.

"Le car part le matin, il fait deux allers retours, il recharge au dépôt à Bonchamp-les-Laval, et il repart pour l'après-midi pour ses deux derniers allers retours. Et la nuit il recharge", explique Jean-Michel Blin est le directeur général de RGO mobilités. 

Comme le car précédent, ce car électrique va donc faire quatre allers retours par jour en semaine entre Craon et Laval, et trois allers retours le samedi. Sachant qu'un car classique consomme 26 à 30 litres de carburant aux 100 kilomètres. 

Le prix du billet et le temps de parcours restent les mêmes. La ligne a transporté plus de 16 500 voyageurs en 2017, avec une augmentation de 22% sur le premier semestres 2018.