Transports

VIDÉO - Sécurité routière : un accident de voiture en réalité virtuelle

Par Marina Cabiten, France Bleu lundi 23 janvier 2017 à 3:30

La réalité virtuelle permet de suivre au ralenti ce qui se passe au moment de l'impact dans un accident de la circulation - illustration
La réalité virtuelle permet de suivre au ralenti ce qui se passe au moment de l'impact dans un accident de la circulation - illustration © Maxppp - Julio PELAEZ

L'assureur MMA met en ligne ce lundi une vidéo en réalité virtuelle, qui met en scène un accident de la route dans les conditions de la conduite en ville. Les nouvelles technologies peuvent-elles aider la prévention routière ? Francebleu.fr a testé ce nouveau format.

L'expérience se veut pédagogique, plus que "choc" : vivre un accident de la route sur la banquette arrière d'une voiture, en vidéo tournée à 360 degrés. Un crash test en réalité virtuelle, c'est le nouveau format auquel s'essaie l'assureur MMA, qui met sa vidéo en ligne ce lundi. Francebleu.fr l'a testé.

En immersion pour une meilleure compréhension

La vidéo met le spectateur à la place du passager arrière-droit d'une voiture, qui roule en direction d'un autre véhicule à l'arrêt à quelques mètres de là. Le conducteur vous parle, et devant vous se trouve un mannequin de crash-test. Vous roulez à 50 km/h.

Toutes les conditions "réelles" ne sont pas réunies et le spectateur sait ce qui va se passer, il reste de plus au second plan puisque sur la banquette arrière. L'impact se déroule au ralenti. Mais cela n'empêche pas une certaine appréhension, surtout lorsque l'on regarde la vidéo avec un casque de réalité virtuelle. C'est ce qu'a testé pour nous Laëtitia :

Nouveau format, même "combat"

À quoi cela sert-il de réaliser un spot de sensibilisation à la sécurité routière en réalité virtuelle ? Pour Fabian de Lacaze qui représente l'assureur MMA, il s'agit de toucher un nouveau public. "On a vu que les casques de réalité virtuelle ont été parmi les cadeaux les plus offerts pour Noël en 2016, cela nous a parlé puisque le but est de toucher un maximum de gens, et de toujours renouveler le discours, sans lasser."

Car si les technologies évoluent, le message reste le même. Dans cette vidéo, le passager avant n'a pas accroché sa ceinture et percute le pare-brise malgré son Airbag. Car malgré de nombreuses années de prévention, les Français sont encore nombreux à ne pas s'attacher sur les trajets courts, allant parfois jusqu'à désactiver le signal sonore d'alerte sur leur véhicule.

Pour les sociétés d'assurance, la prévention est avant tout un investissement. Les accidents de la route représentent la moitié de leurs dépenses en indemnités aux assurés. En 2015, dommages matériels et corporels liés à l'automobile ont coûté 16,9 milliards d'euros aux assureurs français.