Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO - Seniors et sécurité routière : les chiffres et bons réflexes

mercredi 4 octobre 2017 à 16:59 - Mis à jour le jeudi 26 octobre 2017 à 17:33 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Vaucluse

En proportion, les seniors sont surreprésentés dans les accidents de la route, à pied comme en voiture. Quelques chiffres et bons réflexes à adopter pour éviter les risques.

Les seniors et la sécurité routière (illustration).
Les seniors et la sécurité routière (illustration). © Maxppp -

Pour les seniors, la prudence est particulièrement nécessaire en voiture, au démarrage, car c’est un cas fréquent d’accident mortel. Il est souvent dû à une mauvaise appréciation de la vitesse de l’autre véhicule ou à une manœuvre un peu trop lente. Il faut également être très vigilant à la signalisation afin d’éviter de prendre une route ou une autoroute à contre-sens.

Les dangers à pied

À pied, les risques existent aussi : un piéton sur deux qui décède dans un accident de la route a plus de 65 ans et plus d’un sur trois a plus de 75 ans.

  • C’est souvent en début ou en fin de traversée, à cause d’une mauvaise évaluation des distances et de la vitesse.
  • Dans la journée, les accidents graves se produisent plus souvent en fin de journée et en hiver, lorsque la luminosité baisse.

Les bons réflexes

  • J’emprunte les passages piétons
  • Je m’engage quand je suis certain d’avoir le temps de traverser
  • Je ne traverse ni devant ni après un bus, car je ne suis pas visible
  • Je fais attention aux véhicules silencieux comme les vélos et les tramways.

Les dangers en voiture

Sur la route, 400 personnes de plus de 65 ans meurent chaque année dans des accidents en tant que conducteur ou passager.

  • Le corps étant plus fragile, la proportion de blessures graves et de décès est plus importante chez les personnes de plus de 65 ans.
  • D’autres problèmes de santé peuvent également dégrader la qualité de la conduite comme la vue, les réflexes ou la mobilité.

Les bons réflexes

  • Je fais vérifier régulièrement ma vue, mon ouïe et mes réflexes
  • Je fais attention aux indications sur les médicaments, certains ont des effets sur la vigilance
  • J’évite de conduire dans des situations stressantes comme les bouchons, les intempéries, la nuit…
  • Je choisis des équipements qui peuvent faciliter la conduite : boîte de vitesse automatique, direction assistée… pour me concentrer uniquement sur la route
  • Je fais un stage de remise à niveau pour bien maîtriser la signalisation et le code de la route.

Les chiffres des accidents *

Les + de 65 ans, c’est :

  • 17% de la population totale
  • 20% des personnes tuées dans un accident de la route
  • 52% des tués parmi les piétons

Les + de 75 ans, c’est :

  • 9% de la population totale
  • 12% des personnes tuées dans un accident de la route
  • 41% des tués parmi les piétons

* Source : ONISR, bilan 2012