Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO - Des bateaux amphibies de grand luxe construits en Normandie

Iguana Yachts commercialise depuis 2011 des bateaux amphibies. Capable de se mouvoir sur les plages grâce à leurs chenilles, les bateaux de cette société du Calvados rencontrent un succès comme annexe des yachts de luxe ou auprès de propriétaires de maisons en bord de mer.

A terre, l'Iguana 31 sort un "train d’atterrissage" composé de deux chenilles
A terre, l'Iguana 31 sort un "train d’atterrissage" composé de deux chenilles © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

La société Iguana Yachts construit à Caen et commercialise depuis près de cinq ans des bateaux amphibies. Sur l'eau, ces annexes luxueuses de cinq à huit places filent à 40 nœuds (près de 74 km/h).

Un train d'atterrissage à chenilles

Une fois arrivée sur le bord des plages, une simple pression sur un bouton permet de sortir en dix secondes un train d'atterrissage composé de chenilles. Le bateau peut regagner la grève par ses propres moyens à une vitesse de 7km/h et en toute stabilité. "C'est surtout pour des raisons de sécurité, cela ne sert à rien d'avoir un bateau qui va trop vite à terre."

75 km/h en mer et jusqu'à 7 km/h à terre

"Le concept a été développé par notre président, Antoine Brugidou suite à un besoin personnel", explique Steve Huppert, le responsable commerciale de la société caennaise.

"Il a une maison en Normandie. L'infrastructure était un peu compliquée. Il a décidé de développer un bateau pour lui-même. Il avait comme objectif de faire un très beau bateau qui a la possibilité de remonter sur la plage. Et à partir de ce projet personnel, c'est devenu une société."

Une PME de 14 salariés dont la clientèle est à l'internationale

Iguana Yachts emploie aujourd'hui 14 salariés et produit un bateau amphibie par mois uniquement sur commande. L'an passé, la société caennaise a vendu neuf bateaux de ce type.

Le modèle testé ce jour-là dans la baie de Ouistreham vaut 440.000 euros hors taxe. La clientèle est avant tout étrangère et fortunée.

"Des propriétaires d'îles et de méga-yachts"

"On a des propriétaires de maisons et des propriétaires d'îles, détaille Steve Huppert. On a les propriétaires de méga-yachts qui s'en servent comme annexe pour pouvoir quitter le bateau et atterrir sur la terre. Bien que l'on soit une société basée en Normandie, la grosse partie de notre clientèle est à l'internationale."

Le reportage sur l'Iguana 31 dans la baie de Ouistréham

Choix de la station

France Bleu