Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDEO : un crash aérien évité de justesse à Barcelone

lundi 7 juillet 2014 à 10:15 Par Marie Mutricy, France Bleu

Un amateur d'aviation espagnol a filmé samedi la manœuvre d'urgence d'un Boeing à l'aéroport de Barcelone-El Prat. Un avion traverse la piste juste au moment où l'autre se prépare à atterrir... Spectaculaire.

Saisie d'écran de la vidéo d'un amateur d'aviation à Barcelone
Saisie d'écran de la vidéo d'un amateur d'aviation à Barcelone

Un passionné d'aviation passe ses week-ends à filmer les avions au bord des pistes de l'aéroport de Barcelone, en Espagne.

Samedi 5 juillet, il assiste médusé à la manœuvre d'urgence d'un Boeing 767-300 en provenance de Moscou. Au moment où l'appareil se positionne pour atterrir, un autre avion traverse la piste. Regardez, c'est impressionnant.

Les pilotes ont réussi à redresser l'appareil et à faire une boucle pour se repositionner et enfin atterrir. L'autre avion a décollé normalement pour l'Argentine.

Simplement une question d'angle de vue, selon l'aéroport

Cité par le quotidien espagnol 20 Minutos, et joint par France Info, l'AENA, l'organisme espagnol qui est chargé de la gestion des aéroports, indique qu'il n'y a eu aucun risque d'accident, qu'il s'agit simplement d'une question d'angle de vue . L'organisme met même en cause celui qui a filmé ces images, qualifiant cela d'irresponsable car pouvant créer la panique.

D'après l'AENA, cette manoeuvre est une pratique "totalement habituelle ". Le pilote décide à la dernière minute s'il souhaite atterrir ou pas. Selon la porte-parole, il y avait plus de deux kilomètres entre les deux avions et donc pas de danger . D'ailleurs, aucun incident n'aurait été signalé, ni au niveau de la tour de contrôle, ni de la part des pilotes.