Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vienne : 250 km de routes départementales repassent à 90 km/h d'ici fin juillet

-
Par , France Bleu Poitou

Le président Les Républicains du Conseil départemental de la Vienne a annoncé ce weekend le retour aux 90 km/h, notamment sur la D347 entre Poitiers et Loudun. La Ligue contre la violence routière dénonce "une mesure rétrograde".

120 panneaux 80 km/h ont été installés dans la Vienne.
120 panneaux 80 km/h ont été installés dans la Vienne. © Maxppp - Hervé KIELWASSER

Cet été, les Poitevins pourront à nouveau rouler à 90 km/h sur certaines routes départementales à double sens et sans séparateur central. Farouche opposant de la limitation à 80 km/h, Bruno Belin, le président LR du Conseil départemental de la Vienne, a annoncé samedi sur Twitter que "plus de 250 km de routes départementales vont repasser à une limitation à 90 km/h dès que possible (fin juillet) et autant d'ici la fin de l'année". Cette marche-arrière sur les 80 km/h est "une mauvaise nouvelle", estime la Ligue contre la violence routière dans la Vienne.

Par exemple la route départemental 347, qui fait Loudun, Poitiers et Trois-Moutiers, et qui est un axe assez rectiligne, aura de nombreux passages à 90 km/h (B. Belin)

"Les territoires ont ressenti l'abaissement de la limitation comme une vexation, explique Bruno Belin. On est déjà souvent désert économique, désert de services et désert de commerce et donc il y avait cette fracture entre l'urbain et le rural. Bien évidemment, nous avons écouté les élus, nous sommes respectueux des associations de prévention routière et c'est pour cela que l'on a pris du temps. D'autres départements sont allés plus vite. On est attentifs à tout le monde, nous y allons par phases, d'abord 250 km d'ici fin juillet et puis une deuxième phase avec 250 autres kilomètres d'ici la fin de l'année et on regardera au cas par cas ce que ça donne." 

Estimé à plusieurs milliers d'euros, ce nouveau changement de panneaux de signalétiques va surtout occasionner, selon Bruno Belin, "un coût humain pour les agents et du temps pour la collectivité."

"La limitation à 80 km/h était une stupidité"

Sénateur de la Vienne et conseiller départemental du canton de Chauvigny, Alain Fouché est lui aussi un pourfendeur de la première heure du 80 km/h, "une parfaite erreur sans résultat". Même si certaines portions de routes considérées comme dangereuses pourraient être limitées à 70 et 80 km/h, la majorité des axes reliant Chauvigny aux communes de Châtellerault, Saint-Savin, Lussac-les-Châteaux et Poitiers devraient rebasculer à une limitation à 90 km/h. De même que la portion entre Montmorillon et Lussac-les-Châteaux. Le parlementaire membre du groupe Les Indépendants au Sénat crierait victoire... s'il n'avait ce dimanche une extinction de voix. 

"Il y a eu plus d'accidents mortels à cause des 80 km/h" (A. Fouché)

"Il était stupide d'abaisser tout à 80 km/h, car on a vu que sur les routes il y avait des queues de camions et que les voitures doublaient dans des conditions invraisemblables, donc il y a eu plus d'accidents mortels avec le 80 km/h qu'auparavant", estime Alain Fouché. Une affirmation qui fait bondir un militant de la prévention routière. 

"Certains devraient arrêter de dire des âneries"

Correspondant dans la Vienne de la Ligue contre la violence routière, Jean-Louis Boenisch n'en revient pas. "Je veux des références, affirmer que la limitation à 80 km/h a provoqué plus d'accidents mortels, c'est du niveau du café du commerce." Selon une étude officielle du ministère de l'Intérieur, 206 vies humaines ont été sauvées depuis la mise en place des 80 km/h le 1er juillet 2018. 

Pour moi, le 80 reste valable et je roulerai toujours à 80 km/h (J-L. Boenisch)

D'après le responsable de la Ligue contre la violence routière, le retour aux 90 km/h est l'oeuvre "des lobbies, tous les gens qui travaillent dans l'automobile, les auto-écoles, les représentants de commerces, les poids-lourds. Sous prétexte que c'est désagréable, il faut faire marche-arrière ? On ne peut pas se réjouir de mettre en danger ses concitoyens". 

Après la désignation jeudi des membres de la commission permanente de la sécurité routière, le Conseil départemental attend désormais que la préfecture de la Vienne entérine la décision de la collectivité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess