Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vignette Crit'Air : consultation lancée à Nancy et mise en oeuvre envisagée au printemps 2020

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Vous devrez, peut-être, vous procurer une vignette Crit'Air avant le printemps prochain. Une consultation est lancée depuis le début de semaine dans le Grand Nancy. Elle va durer deux mois.

La consultation Crit'Air va durer jusqu'au 2 février prochain dans la métropole du Grand Nancy
La consultation Crit'Air va durer jusqu'au 2 février prochain dans la métropole du Grand Nancy © Maxppp - Jean-Marc Loos

Nancy, France

Une consultation sur la vignette Crit'Air est lancée dans le Grand Nancy cette semaine. Elle va durer deux mois, jusqu'au 2 février prochain. Ce certificat de couleur indique le niveau de pollution de votre véhicule. En cas de circulation différenciée, les voitures les plus polluantes devront rester au garage. 

Dès le printemps prochain ?

La pollution atmosphérique est "la troisième cause de mortalité en France après l'alcool et le tabac, rappelle  Valérie Debord. La vice-présidente de la Métropole du Grand Nancy en charge du développement durable était l'invitée de France Bleu Lorraine ce mercredi matin. La pollution aux particules fines est responsable de 48.000 décès prématurés en France. Il faut qu'on tienne notre rôle en termes de santé publique".

Après la consultation publique, le dispositif Crit'Air pourrait être mis en place au printemps prochain, déclare l'élue. La circulation différenciée pourra ensuite être déclenchée par la préfecture en cas de pollution majeure sur plusieurs jours. Dans ce cas, seuls les véhicules étiquetés de 0 à 3 seront autorisés à rouler. Les autres devront rester au garage. Cette circulation différenciée s'appliquera sur l'ensemble de la métropole du Grand Nancy, en excluant l'A31 et l'A33. 

"Un dispositif discriminant"

"Il faut aussi faire réfléchir sur l'achat d'un nouveau véhicule pour qu'il soit dans les critères qui permettent de circuler," ajoute Valérie Debord. "Ce dispositif est discriminant, répond Philippe Thomardel, directeur de l'Automobile Club Lorrain. La voiture électrique ok, mais c'est un investissement de plus de 20.000 euros. Qui est capable de mettre 20.000 euros dans une deuxième voiture ?"

"Crit'Air pénalisera les gens qui n'ont pas les moyens. Expliquez aux gens que leur voiture pollue et qu'ils ne peuvent plus circuler, c'est un discours qui n'est pas acceptable pour ceux qui ont des voitures anciennes et qui n'ont pas les moyens de les changer".

"Je suis extrêmement sensible à cette question, réplique Valérie Debord. Au moment où il y aura des effets de pollution, il faudra réfléchir à mettre en place des transports en bus, peut-être gratuits, pour que les gens qui n'ont pas la possibilité d'avoir un véhicule électrique puissent circuler sans être handicapés".

La vignette Crit'Air existe dans 25 villes françaises. Nancy sera peut-être la 26ème à la mettre en place. Dans le Grand-Est, Reims et Strasbourg sont déjà concernés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu