Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Virvolt transforme votre bicyclette en vélo électrique

-
Par , France Bleu Paris

Une entreprise parisienne propose d'électrifier votre vélo. Une solution économique et écologique.

Ce vélo dispose désormais d'une batterie et d'un moteur dans le pédalier
Ce vélo dispose désormais d'une batterie et d'un moteur dans le pédalier © Radio France - Emilie Defay

Vous avez un vélo qui dort au garage, vous aimeriez l'utiliser plus souvent mais vous trouvez que c'est un moyen de déplacement trop fatiguant au quotidien. Alors pourquoi ne pas l'électrifier? Virvolt, une jeune entreprise parisienne propose d'équiper votre bicyclette d'un moteur et d'une batterie pour la transformer en vélo électrique. 

L'opération ne prend que quelques heures. Les techniciens installent le moteur dans la roue arrière ou le pédalier et la batterie sur le cadre ou le porte-bagage. En moyenne, cinquanté vélos sont électrifiés chaque mois dans l'atelier de l'entreprise situé dans le 11ème arrondissement. Virvolt est également présent au centre commercial Carré-Sénart à Lieusaint (Seinet-et-Marne) et dans certains magasins Monoprix à Paris (Beaugrenelle et Montparnasse).

Une solution économique

Le premier avantage de cette solution est le prix. Un vélo à assistance électrique (VAE) coûte en moyenne 1800 euros. Virvolt de son côté propose deux tarifs : 800 ou 1200 euros, selon que le moteur est installé dans la roue ou le pédalier. Et l'entreprise promet une solution à moins de 600 euros pour bientôt. "L'objectif, explique Jérôme-Aristide Gaymard, le fondateur de Virvolt, "c'est de mettre la mobilité électrique dans les mains de tout le monde, pour pas trop cher, avec des composants de qualité". 

Pour certains modèles, l'électrification se révèle particulièrement intéressante financièrement. C'est le cas des vélos cargos comme celui que possède Josselin, un père de famille parisien."On a acheté ce vélo il y a un an en se disant l'électrifiera peut-être. Comme cela devenait un peu dur de transporter nos deux enfants sans assistance électrique, on a sauté le pas. Financièrement, c'est très intéressant".  L'électrification lui a coûté 1300 euros, le vélo 1000 euros, soit un total de 2300 euros contre 5000 euros pour un vélo cargo électrique neuf équivalent.

Un prix qui peut encore baisser grâce aux suvbentions des communes comme celle de la Ville de Paris qui prend en charge 33% hors taxes du montant de l'électrification. 

Tous les vélos sont électrifiables

La démarche de Virvolt se veut aussi écologique. "Pourquoi acheter des vélos neufs fabriqués en Chine alors qu'on dispose déjà d'une quantité astronomique de vélos électrifiables en France", pointe Jérôme-Aristide Gaymard. Le fondateur de Virvolt assure que tous les vélos construits depuis 1990 peuvent être adaptés en VAE, ce qui représente plusieurs dizaines de millions de bicyclettes. 

Le jeune entrepreneur de 25 ans souhaite aussi lutter contre l'obsolescence programmée. "Sur nos vélos, tout est optimisé pour pouvoir être réparé. Y compris les batteries". L'entreprise propose ainsi un service de reconditionnement des batteries pour leur redonner une seconde vie et ainsi éviter d'en acheter de nouvelles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess