Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vitalis et le Parquet de Poitiers renforcent leur collaboration contre les incivilités

-
Par , France Bleu Poitou

Le parquet de Poitiers et Vitalis, la régie des transports poitevins, viennent de signer un accord permettant un suivi des procédures judiciaires impliquant le transporteurs ou ces agents. Vitalis s'engage aussi à accueillir des personnes condamnées à exécuter une mesure de travail non rémunéré.

Un nouveau protocole vient d'être signé entre le Parquet de Poitiers et Vitalis, la régie des transports poitevins.
Un nouveau protocole vient d'être signé entre le Parquet de Poitiers et Vitalis, la régie des transports poitevins. © Radio France - Vitalis

C'est un nouveau protocole qui vient d'être signé entre le Parquet de Poitiers et Vitalis, la régie des transports poitevins. L'objectif est d'assurer le bon suivi des plaintes déposées par Vitalis après des incivilités ou des agressions de chauffeurs. "Les agressions commises à l'encontre des personnes en charge d'une mission de service public de transports se développent au niveau national", souligne Vitalis, qui fait état "d'entre 40 et 50 faits délictueux suffisamment graves pour justifier un dépôt de plainte". Une situation que confirme Olivier Honoré, chauffeur depuis 19 ans et délégué syndical CGT : "C'est vrai que je sens les clients un peu plus tendus qu'à l'accoutumée,  il y a plus de débordements."

Un interlocuteur au Parquet dédié à Vitalis

Grâce à ce protocole, Vitalis pourra s'assurer d'un bon suivi des plaintes déposées et d'être régulièrement informée de l'avancée du dépot de plainte. "Concrètement, dès lors que Vitalis, ou un agent déposera plainte, le parquet de Poitiers en sera systématiquement informé et exercera l'action publique de manière adaptée au regard de l'infraction commise", explique le Parquet de Poitiers. "C'est déjà une première étape importante, lance Olivier Honoré. Cela va permettre _d'encadrer les incivilités_."

Autre point important de ce protocole, Vitalis s'engage à accueillir des personnes qui doivent exécuter une mesure de travail non rémunéré (TNR). "Afin de développer et diversifier l'offre de postes de travail non rémunéré, la Régie des Transports Poitevins s'engage à communiquer ses offres de postes aux partenaires, et notamment au Parquet et au Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de la Vienne (SPIP)", souligne Vitalis dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess