Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

50km/h, voies supprimées : que contient le rapport choc sur le périphérique remis à Anne Hidalgo ce mardi ?

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Des élus de tous bords rendent mardi 27 mai à la maire de Paris, Anne Hidalgo, un rapport sur le périphérique parisien. Objectif : repenser l'avenir de cette autoroute urbaine, empruntée chaque jour par plus d'un million de personnes. En vidéo, l'interview du rapporteur l'élu parisien Eric Azière.

A sa création en 1973, le périph' était destiné à faciliter les déplacements dans la capitale. Il est emprunté par 1,1 million de conducteurs chaque jour.
A sa création en 1973, le périph' était destiné à faciliter les déplacements dans la capitale. Il est emprunté par 1,1 million de conducteurs chaque jour. © Maxppp - Guillaume Georges

Paris, France

Le rapporteur de la mission d'information et d'évaluation (MIE) sur le périphérique Eric Azière (maire UDI du 14ème arrondissement) appelle, depuis des semaines, à un débat "sans haine, ni violence". Car il le sait, ses propositions sont explosives.

Baisser la vitesse de 70 à 50km/h

"C'est une des propositions à court terme", explique le rapporteur Eric Azière, maire UDI du 14ème arrondissement. Le but affiché est d'"éradiquer la pollution", mais aussi de diminuer fortement le bruit des véhicules : 80 décibels chaque jour dans les oreilles des 400 000 riverains qui habitent à proximité du périphérique. La mission conseille aussi la mise en place de revêtements antibruits ou encore le filtrage de l'air dans les tunnels. "On roulera moins vite, mais mieux" promettent les auteurs, convaincus qu'on régule mieux le flux à 50 qu'à 70km/h. 

Réduire le nombre de voies

Le rapport propose de réduire la largeur du périphérique à 2 x 3 voies (contre 4 à 5 par endroits aujourd'hui). Ainsi, une voie serait réservée aux véhicules propres (covoiturage, voitures électriques, hybrides et transports en commun). "On pourrait commencer à tester cette voie dédiée en 2024 pour les Jeux olympiques", préconise M. Azière.

Réduire la vitesse des axes arrivant sur le périph'

La mission, présidée par Laurence Goldgrab (groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants), propose aussi de demander à l'Etat de réduire la vitesse à 70 km/h (contre 90 actuellement), sur les autoroutes et voies rapides autour de Paris pour assurer une "insertion fluide" sur le périphérique.

Interdiction des poids-lourds

L'insertion sur le périphérique parisien serait également rendue plus fluide par l'interdiction des poids lourds en transit sur les 35km de l'autoroute urbaine parisienne. 

Les recommandations doivent être débattues lors du prochain Conseil de Paris, le 11 juin. Anne Hidalgo avait salué dès fin avril une démarche qui "permettra d'améliorer concrètement le cadre de vie des nombreux habitants qui vivent près de cet axe routier".

Eric Azière, rapporteur de la mission d'information et d'évaluation sur le périphérique était ce mardi matin l'invité de France Bleu Paris

Choix de la station

France Bleu