Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Vive le train" : dans les coulisses de la gare de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Du 14 au 18 mai, la gare Saint-Jean ouvre ses coulisses au public. Les visiteurs pourront visiter les centres opérationnels, le service de maintenance ou encore suivre une brigade cynophile.

Le centre opérationnel voyages de la gare Saint-Jean, d'habitude fermé au public, accueillera des visiteurs.
Le centre opérationnel voyages de la gare Saint-Jean, d'habitude fermé au public, accueillera des visiteurs. © Radio France - Louise Buyens

Bordeaux, France

Des endroits habituellement fermés au public qui ouvrent exceptionnellement leurs portes, c'est le principe de l'opération "vive le train". La campagne nationale de communication lancée par la SNCF a pour but de montrer et d'expliquer aux visiteurs comment fonctionne une gare et quels métiers la composent

Après les grèves de l'année dernière, qui ont participé à donner une mauvaise image de la SNCF, l'objectif en filigrane est aussi de regagner la confiance des usagers et d'en séduire de nouveaux. 

Le centre opérationnel proximités s'occupe du trafic de tout le réseau TER de la Nouvelle-Aquitaine. - Radio France
Le centre opérationnel proximités s'occupe du trafic de tout le réseau TER de la Nouvelle-Aquitaine. © Radio France - Louise Buyens

A Bordeaux, dans la gare Saint-Jean, le public pourra visiter les centres opérationnels, de véritables tours de contrôles qui suivent la circulation des trains en temps réel

Apaiser la colère des usagers

Dans le "centre opérationnel proximités", Didier Bets doit prendre en charge les usagers des TER quand il y a un problème. Selon lui, ces visites devraient apaiser la colère que ressentent parfois les voyageurs.

Didier Bets, responsable du "centre opérationnel proximités".

Jordi est chargé de répondre aux usagers de la SNCF sur Twitter.  - Radio France
Jordi est chargé de répondre aux usagers de la SNCF sur Twitter. © Radio France - Louise Buyens

Le central sous-stations sera aussi ouvert à la visite. C'est là qu'est géré le réseau électrique des 52 gares de la Nouvelle-Aquitaine et ses 1.300 km de lignes. Côté mécanique, l'atelier de maintenance des trains (le technicentre) ouvrira ses portes. 

Le central sous-stations gère le réseau électrique des 52 gares de la Nouvelle-Aquitaine, soit 1.300 km de lignes. - Radio France
Le central sous-stations gère le réseau électrique des 52 gares de la Nouvelle-Aquitaine, soit 1.300 km de lignes. © Radio France - Louise Buyens

Mais l'activité qui risque de faire le plus plaisir aux petits et aux grands c'est le simulateur de conduite d'un train. Les visiteurs pourront tester le même équipement que les apprentis conducteurs de la SNCF. 

Informations pratiques

Visites du 14 au 18 mai : 

  • 14, 15 et 16 mai : visite du central sous-stations. 
  • 15 mai : visite du COP (centre opérationnel proximités) et COV (centre opérationnel voyages) et démonstration de la brigade cynophile (les agents de police ferroviaire). 
  • 16 et 18 mai : visite du technicentre (l'atelier de maintenance des trains). 
  • 18 mai : test du simulateur de conduite d'un train. 

Toutes les visites sont gratuites mais les places sont limitées. Pour participer, il faut réserver sur la plateforme "vive le train"

Reportage dans les coulisse de la SNCF.