Transports

VOTRE AVIS - Pollution : êtes-vous prêts à laisser votre voiture au garage ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne lundi 23 janvier 2017 à 16:26

Plusieurs villes ont pris des mesures d'interdiction ou de limitation de circulation (comme à Bordeaux, photo ci-dessus) pour lutter contre la pollution atmosphérique
Plusieurs villes ont pris des mesures d'interdiction ou de limitation de circulation (comme à Bordeaux, photo ci-dessus) pour lutter contre la pollution atmosphérique © Maxppp - PQR/ SUD OUEST

Pour lutter contre la pollution, des villes ont pris des mesures de limitation voire d'interdiction de la circulation. Ça va de la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne à la circulation différenciée à Paris. A chaque fois les autorités recommandent le covoiturage ou les transports en commun.

Alors que les villes de Paris, de Lyon et de Villeurbanne ont mis en place des mesures d'interdiction ou de limitation de la circulation pour lutter contre la pollution automobile, dans d'autres grandes villes comme Grenoble, Bordeaux ou Nantes, la vitesse est limitée à 70 km/h (60 km/h pour les poids lourds) au lieu de 90 km/h sur les grands axes. Certains véhicules n’ont plus le droit de circuler pendant la période. Il s’agit des poids lourds (plus de 3,5 tonnes) à l’exception des véhicules d’urgence, des camions frigorifiques, des véhicules auto-école ou des taxis.

Vignette obligatoire à Paris

Une semaine après l'introduction des vignettes antipollution, la ville de Paris a interdit ce lundi 23 janvier la circulation aux véhicules les plus polluants (véhicules datant d'avant 1997) et dressé les premières contraventions. La mesure est reconduite ce mardi 24 janvier. Les vignettes sont obligatoires à Paris et dans 69 communes de petite couronne. Si vous ne respectez pas la règle, vous vous exposez à une amende de 68 euros.

Alerte aux particules fines

Si les autorités ont pris la décision de limiter voire d'interdire la circulation automobile, c'est en raison de la présence dans l'atmosphère d'un taux important de particules fines. Chaque jour, les équipes d'Atmosf'air relève les indices de pollution. Pour ce qui concernent les particules fines (PM 2,5), quand le taux dépasse 80 microgrammes par m3, le seuil d'alerte est déclenché. Dans ces cas là, les autorité recommandent d'emprunter les transports en commun ou de préférer le covoiturage. En Côte d'Or, le seuil de recommandation a été atteint ce lundi 23 janvier.

  • Êtes-vous prêts à laisser votre voiture au garage ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à 8h15 au 03 80 42 15 15.

  • A 7h50, l'invité France Bleu Bourgogne est Alain Hugard, vice-président de l'Automobile club de Bourgogne.