Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

On vous explique le chantier qui paralyse la gare de Biarritz ce week-end

samedi 21 juillet 2018 à 21:27 Par Margaux Stive, France Bleu Pays Basque

Depuis samedi 14h30 et jusqu'à ce dimanche midi aucun train ne circule entre Bayonne et Hendaye. Des travaux sont réalisés pour renouveler quatre aiguillages.Un chantier classique, mais impressionnant !

Après avoir démonté les rails, il faut creuser et poser le nouvel aiguillage.
Après avoir démonté les rails, il faut creuser et poser le nouvel aiguillage. © Radio France - Margaux Stive

Biarritz, France

La gare de Biarritz paralysée ce week-end. Depuis samedi 14h30 et jusqu'à ce dimanche midi aucun train ne circule entre Bayonne et Hendaye. En pleine période de vacance cela n'arrange pas les voyageurs, mais c'est pour la bonne cause. Quatre appareils d'aiguillage doivent être changés. 

Des aiguillages devenus trop vieux

Ce sont quatre géants de 25 tonnes et 50 mètres de large. Des aiguillages donc, qui permettent aux trains de changer de voie, et qu'il est essentiel de changer, pour des questions de sécurité. "Ils sont à bout de souffle", explique le chef de chantier, Eric Courrouy. Rien de dangereux pour le moment, mais tous les 25 ans il faut les changer. 

2 millions d'euros de travaux

Alors depuis samedi midi, deux équipes se relaient non-stop pour faire les travaux. Il faut enlever les rails, creuser environ 50 centimètres et poser les nouveaux aiguillages. Tout cela dans un délai express de 22 heures, pour ne pas trop gêner les voyageurs. Quatre aiguillages sont changés sur les 11 que comptent la gare en tout. 

Des travaux insuffisants estime le sénateur des Pyrénées-Atlantiques Max Brisson. Pour lui cette ligne n'est "pas au niveau", les trains vont trop lentement. Pour lui il faut donc des travaux plus importants "pour avoir moins de saturation" sur l'agglomération de Biarritz.

Pour le sénateur Max Brisson la ligne Bayonne-Hendaye "n'est pas au niveau"

Coût de l'opération 2 millions d'euros, pris en charge par SNCF réseau. Dix autres aiguillages seront changés dans les prochaines années au Pays Basque:  six à Bayonne et quatre autres à Biarritz.

Le reportage de France Bleu Pays Basque sur le chantier