Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vous rêvez de conduire un train ? Attention, même sur un simulateur, c'est compliqué

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Pas facile de conduire un train, même sur un simulateur ! La SNCF dévoile ses coulisses jusqu'au vendredi 17 mai avec l'opération Vive le train. Plusieurs animations ont lieu en Normandie à Lisieux, Pont l'Evêque, Villedieu-les-Poêles ou Rouen. À Caen, on peut se mettre à la place d'un conducteur.

La simulation est très réaliste avec plusieurs écrans et des manettes
La simulation est très réaliste avec plusieurs écrans et des manettes © Radio France - Marcellin Robine

Caen

La SNCF ouvre ses portes toute cette semaine avec une opération nommée Vive le train. En gare de Caen, les curieux peuvent tester les véritables simulateurs utilisés par les conducteurs de trains. "Pour apprendre et pour se perfectionner en cours de carrière", précise Thomas Sébline, formateur et conducteur depuis 20 ans.

Le test du simulateur de la SNCF à écouter sur francebleu.fr

Le simulateur comporte trois écrans, plusieurs manettes et des boutons. Au centre, la vue de la voie. Mais avant de voir défiler le paysage, il faut préparer le train, lever les pantographes pour se connecter à la caténaire et à l'électricité, vérifier les systèmes de sécurité. Un agent de la SNCF nous fait signe. Direction la ville de Brégaillon, arrivée prévue à 9h43. "Mais on va avoir quelques anicroches, prévient Thomas Sébline. 

De nombreux arrêts sur la voie

Et en effet, plusieurs incidents ont lieu sur le parcours. Il faut respecter les limitations de vitesse sinon le train freine automatiquement et doit redescendre à 0 km/h, ou encore penser à appuyer sur une pédale. "C'est un système de sécurité qui vérifie que le conducteur est toujours conscient à bord de son train, explique le formateur, et il faut relâcher le pied une fois par minute."

Le vue de la voie est au centre du simulateur de la SNCF - Radio France
Le vue de la voie est au centre du simulateur de la SNCF © Radio France - Marcellin Robine

Les erreurs se multiplient, le train s'arrête plusieurs fois et la simulation se termine bien avant la gare de Brégaillon. "Il faut prendre encore quelques cours, plaisante Thomas Sébline. La formation des conducteurs dure un an en alternance entre un centre pour la théorie et la pratique sur le terrain. Si vous voulez tester ce simulateur, vous pouvez vous inscrire jusqu'au vendredi 17 mai sur le site viveletrain.sncf