Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Week-end chargé sur les routes de Bretagne : on embarque dans la Mégane RS de la gendarmerie

-
Par , France Bleu Armorique

Ce week-end marque le traditionnel chassé-croisé sur les routes entre les juilletistes et les aoûtiens. Sur les routes de Bretagne les contrôles sont nombreux ces samedi 1er et dimanche 2 août. Nous avons embarqué avec une Équipe Rapide d'Intervention à bord d'une Mégane RS autour de Rennes.

Les gendarmes de Rennes préparent le matériel de contrôle à l'arrière de leur Véhicule Rapide d'Intervention, une Mégane RS
Les gendarmes de Rennes préparent le matériel de contrôle à l'arrière de leur Véhicule Rapide d'Intervention, une Mégane RS © Radio France - François Rauzy

"C'est un véhicule qui a été saisi ! Nous l'utilisons au quotidien pour lutter contre les incivilités routières, mais il provient à l'origine d'une personne qui était délinquante de la route." L'adjudant-chef Sylvain Delugré s'apprête à prendre le volant de la Mégane RS de la gendarmerie. Il est pilote de Véhicule Rapide d'Intervention. Ce samedi 1er août, Bison Futé a classé la journée noire dans le sens des départs, et orange dans le sens des retours en Bretagne. Nous prenons la direction de la rocade en milieu d'après-midi.

Ce matin , les équipes de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière ont déjà effectué de nombreux contrôles. "On ne s'attendait pas à avoir autant d'infractions dans la matinée. Notamment des gens qui avaient des vitres teintées ce qui est interdit. On a également eu un conducteur qui venait de Paris, qui était au-dessus de la limite d'alcool, et qui avait consommé du cannabis. Cette personne s'est vue retirer son permis de conduire" détaille Sylvain Delugré.

"Aujourd'hui le réseau va être saturé. Donc on va privilégier tout ce qui est comportements à risque : les fautes de conduite, les téléphones, les distances de sécurité..." énumère l'adjudant-chef. Bonne surprise, les comportements sont majoritairement respectueux ce samedi après-midi. Mais il faut toujours avoir l’œil pour le gendarme : "Déjà pour constater les infractions il faut toujours rouler plus vite que les voitures. Je travaille depuis plus de 20 ans en gendarmerie, j'ai des techniques. Il faut voir loin, regarder si la ceinture est mise, visualiser le rétroviseur s'il y a une main levée.. Et en arrivant à côté on peut surprendre très rapidement une personne qui est en infraction."

Rapidement, c'est le qualificatif qui convient à la vitesse de la Mégane RS, d'une puissance de trois cents chevaux. L'adjudant-chef monte à 190 kilomètres/heure : "J'ai vu un véhicule devant qui zigzaguait un peu, on va essayer de le rattraper. Ah, il nous a vu donc il s'est bien rabattu !" Sylvain Delugré va également se placer à côté d'une voiture d'un touriste étranger qui roule un peu au-dessus de la limite, pour qu'il comprenne qu'il doit baisser sa vitesse. De la prévention, pas de répression cet après-midi. Bilan de la sortie ? "On ne sort pas pour faire des infractions à chaque fois, là les gens étaient respectueux, donc conclusion : le gendarme a bien fait son travail !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess