Isère : Police Secours rappelle le bon usage du 17 en cas d'urgence

Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère mardi 11 mars 2014 à 12:22

Le Centre d'Information et de Commandement du Commissariat de Grenoble où arrivent les appels du 17
Le Centre d'Information et de Commandement du Commissariat de Grenoble où arrivent les appels du 17 © Radio France - Véronique Saviuc

Avec la généralisation des portables, le public a tendance à oublier les numéros d'urgence, et notamment le 17. La Police iséroise constate que de nombreuses interventions sont ralenties à cause d'appels qui arrivent par des voies détournées. C'est l'occasion de refaire passer le message : si vous êtes victimes ou témoins de violence, composez le 17 !

La Police de Grenoble rappelle qu'il n'y a qu'un seul numéro à appeler si l'on est victime ou témoin de violence : c'est le 17. A plusieurs reprises, récemment, l'intervention des forces de l'ordre a été ralentie parce que l'appel d'urgence arrivait sur le numéro du standard du Commissariat ou par des voies encore plus détournées. 

Or, il y a un Centre d'Information et de Commandement au Commissariat de Grenoble qui traite 350 appels en moyenne par jour et déclenche des interventions d'équipes de police  dans 17 % des cas. 

L'important c'est qu'elles arrivent vite sur place, d'où ce rappel du Major José Rivéra, le Commandant du  CIC ou arrivent les appels : il faut absolument composer le 17.

Le public a oublié le numéro de Police Secours, dit le Major José Rivéra

Les autres numéros d'urgence qu'il est toujours bon de rappeler : le 18 pour les pompiers, le 15 pour les urgences médicales et le 112 , numéro universel.

Reportage au CIC, le Centre d'Information et de Commandement

Partager sur :