Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Jean-Pierre Kucheida, ex-député PS, est condamné à 30.000 euros d'amende

-
Par France Bleu

Jugé pour abus de biens sociaux, l'ancien élu du Pas-de-Calais devra verser 30.000 euros d'amende. Le tribunal correctionnel de Douai en a décidé ainsi ce mardi.

Jean-Pierre Kucheida
Jean-Pierre Kucheida © Maxppp

Une carte bleue utilisée à mauvais escient

Jean-Pierre Kucheida, ancien député-maire de Liévin, a été reconnu coupable d'avoir fait un usage abusif de la carte bleue de la Soginorpa, un bailleur social dont il était le président. Le tribunal correctionnel de Douai a considéré que l'intéressé avait été incapable de justifier 11.000 euros de dépenses entre 2009 et 2012.L'ancien élu a par contre été relaxé des poursuites pour l'utilisation de la carte d'essence d'un véhicule de fonction du bailleur social et pour le paiement d'une subvention à sa fille par l'intermédiaire d'une association.Pour l'ensemble des charges retenues contre lui, le procureur avait requis le 9 avril six mois de prison avec sursis et  70.000 euros d'amende. Me Berton, avocat de Jean-Pierre Kucheida, n'a donc pas manqué de souligner que le tribunal avait relaxé son client "des deux tiers des chefs" d'accusation.

Pas de peine d'inéligibilité

De son côté, Jean-Pierre Kucheida s'est félicité de l'issue du procès, en expliquant qu'elle "minimise largement le rôle" qu'on lui "a donné pendant un an et demi" et qui lui "a valu le poste de député", ajoutant qu'il continuerait à être "au service du bassin minier", comme il le fait "depuis 42 ans", alors "qu'aucune peine d'inéligibilité" n'a été prononcée à son encontre.Le tribunal correctionnel de Douai a également relaxé la fille de l'ancien député socialiste, Marie Kucheida, qui était poursuivie pour recel d'abus de biens sociaux.    Le parquet de Douai avait lancé une enquête en mars 2012 à la suite d'une dénonciation des commissaires aux comptes de la Soginorpa - qui gère 62.000 logements miniers - quelques jours auparavant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess