Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Judo : Teddy Riner décroche son huitième titre mondial, record historique

samedi 29 août 2015 à 15:22 - Mis à jour le samedi 29 août 2015 à 20:32 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Teddy Riner a décroché la médaille d'or pour la huitième fois de sa carrière samedi lors des championnats du monde de judo, à Astana au Kazakhstan. Le Français a battu le Japonais Ryu Shichinohe en finale des plus de 100 kg pour s’offrir un record historique.

Teddy Rinner, le grand huit
Teddy Rinner, le grand huit © Maxppp

Appelez-le Teddy RinOR . Le champion olympique a décroché samedi sa 8e couronne mondiale avec ce septième sacre consécutif dans la même catégorie (+ 100 kg).

Une performance qu'aucun judoka - hommes-femmes confondues - n'avait jamais réalisée jusque-là.

Vainqueur sans ippon

Après une année marquée par une blessure au coude, le Français de 26 ans est désormais invaincu depuis 2010 (soit 95 combats, encore un record). Comme l'an passé, le géant tricolore - 2m04 et 139 kg a dompté le Japonais Ryu Shichinohe avec un wazari et un yuko.

Un palmarès colossal

Le Levalloisien apporte un nouveau trophée à sa vitrine déjà bien garnie. Après deux médailles olympiques (or en 2012 et bronze en 2008), il détient désormais seul le record historique de titres mondiaux individuels (8) et dépasse au palmarès général la star japonaise et double championne olympique, Ryoko Tani et la Chinoise Wen Tong.

A LIRE AUSSI > Grosse déception pour Emilie Andéol