Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Armada de Rouen est "un triomphe"

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A la veille de la grande parade des bateaux sur la Seine, Patrick Herr, le président fondateur de l'Armada, affirme que cette sixième édition est un triomphe. Il est encore trop tôt pour les chiffres de la fréquentation. Mais la manifestation a été exceptionnelle malgré sa date avancée pour la première fois en juin.

Armada 2013 premier bilan
Armada 2013 premier bilan © Radio France

"Vous avez devant vous un président heureux, des bénévoles heureux". Patrick Herr, le président fondateur de l'Armada, a le sourire d'un capitaine qui a conduit son bateau à bon port. "Cette sixième édition est un triomphe", a t-il affirmé samedi lors d'un point presse organisé à la veille de la grande parade des bateaux sur la Seine. 

"Dès les premiers jours, le public est venu très nombreux. La grande pagaille a connu un succès considérable. Des gens se sont baignés dans la Seine". s'est félicité Patrick Herr. 

La grande pagaille de l'Armada 2013 - deux embarcations folles
La grande pagaille de l'Armada 2013 - deux embarcations folles © Radio France

Le soleil a souvent brillé sur Rouen. Le premier week-end, 250.000 personnes par jour ont arpenté les quais pour visiter les quarante-cinq voiliers et navires de guerres, selon les estimations de la préfecture de Seine-Maritime. 

le mois de juin est un bon choix

"Finalement, le mois de juin est une très bonne date" a reconnu Patrick Herr. Traditionnellement, l'Armada avait lieu début juillet. Les visiteurs ont souvent pris une ou deux journées de RTT pour un week end prolongé à Rouen. Et il n'y a jamais eu autant de scolaires. 

Le Kruzenshtern - des élèves de l'école primaire de Simencourt dans le Nord
Le Kruzenshtern - des élèves de l'école primaire de Simencourt dans le Nord © Radio France

"Les enseignants se sont emparés de l'Armada pour organiser des voyages scolaires", s'est réjoui Alain Le Vern, le président de la Région Haute-Normandie qui a un autre motif de satisfaction.Les concerts de l'Armada que sa collectivité organisait sont un succès : "il y a 20% de fréquentation en plus". Mika a battu tous les records avec plus de 60.000 spectateurs.

Mika en concert à Rouen pour l'Armada
Mika en concert à Rouen pour l'Armada © Radio France - Véronique Houdan

Patrick Herr, le président fondateur de l'Armada, s'est encore félicité de la couverture médiatique. Plus de 1200 journalistes ont été accrédités pendant la manifestation. C'est un record absolu depuis la première édition il y a 25 ans. 

Bilan Armada Son Herr Inter

Il y aura une prochaine édition

"L'Armada n'est pas une manifestation usée. Il y aura d'autres Armadas", a promis Patrick Herr, qui passera la main en avril prochain. "Pour moi, c'est une apothéose. Je quitte la barre mais je ne largue pas les amarres". L'actuel président de l'association Armada de la Liberté devrait occuper un rôle de conseiller à l'avenir. 

"Je souhaite une Armada en 2018. Il faut continuer" a conclu Yvon Robert, le maire de Rouen, pour qui cette sixième édition est la meilleure. 

Armada 2013 premier bilan
Armada 2013 premier bilan © Radio France

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu