Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'enquête s'est déplacée en Bretagne après la mort de la famille Gonidou dans un hôtel de Bordeaux

mardi 20 août 2013 à 18:46 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Une perquisition s'est déroulée ce mardi à Quimper dans la maison de ce couple qui s'est donné la mort lundi dans un hôtel bordelais après avoir tué ses deux enfants. Dans le même temps, c'était le choc autour de la supérette que le père dirigeait à Concarneau.

Le 18 mai, un incendie avait ravagé le Carrefour City de Pascal Gonidou dans le centre de Concarneau
Le 18 mai, un incendie avait ravagé le Carrefour City de Pascal Gonidou dans le centre de Concarneau © Maxppp

Alors que les autopsies des 4 corps devaient se dérouler ce mardi à Bordeaux, l'enquête de terrain, elle, s'est déplacée en Bretagne d'où était originaire la famille Gonidou. Une perquisition a ainsi eu lieu en fin de matinée au domicile de la famille, à Quimper . Cette maison de trois étages se situe au fond d'une impasse dans un quartier résidentielle sur les hauteurs de la préfecture de Finistère.

Trois policiers et un officier de police judiciaire ont donc investi cette maison pendant deux heures . Ils étaient accompagnés de deux voisins qui devaient être entendus comme témoins.

Le journal Ouest France affirme que les policiers auraient saisi plusieurs lettres lors de cette perquisition. Alors que la thèse de la faillite du couple a été avancée, le quotidien évoque également la présence d'une Mercedes et d'une Porsche dans le garage de la maison.

La piste privilégiée reste celle de problèmes financiers connus par le couple. Selon Le Parisien-Ajourd'hui en France, le père Pascal Gonidou (46 ans) aurait été reconnu responsable de l'incendie de la supérette dont il était le gérant en plein centre de Concarneau. Le 18 mai dernier, le Carrefour City était parti en fumée (voir photo). Il avait fallu des travaux importants pour permettre sa réouverture il y a quelques jours. Les assurances auraient refusé de rembourser le gérant.

La mère, Sophie Gonidou (43 ans), était professeur mais elle avait abandonné sa carrière pour s'engager dans une association en faveur des enfants autistes . Son fils de 16 ans souffrait en effet de cette maladie.

"La mère avait stoppé sa carrière pour s'occuper de son fils autiste"