Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'entreprise Métaltemple à Saint Michel de Maurienne est en mode survie

Par

Ses jours sont comptés. La fonderie est en redressement judiciaire et le tribunal de commerce de Chambéry a donné un nouveau délai hier. Cette entreprise emploie 400 salariés.

Ces salariés de MétalTemple obtiennent un sursis d'une semaine... une semaine pour trouver 1,5 million d'euros. Si l'entreprise ne trouve pas cette somme, le tribunal de commerce de Chambéry annoncera la liquidation judiciaire et pour l'instant il n'y a pas d'investisseur. Hier, les premières lettres de licenciement ont été envoyées à 23 salariés. Ce matin, la CGT a prévu une assemblée générale sur le site de l'entreprise à Saint Michel de Maurienne. Le syndicat veut convaincre les constructeurs Peugeot et Renault ainsi que les collectivités locales d'aider financièrement l'entreprise.

Publicité
Logo France Bleu

La situation est plus sereine pour Spirel, en redressement judiciaire aussi. Elle a jusqu'au mois de juillet pour trouver un repreneur.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu