Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'état de catastrophe naturelle reconnu pour six communes en Gironde

lundi 11 août 2014 à 17:46 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

L'arrêté a été publié ce lundi au journal officiel. Il concerne notamment les communes durement touchées par les orages il y a deux semaines. Cette annonce va permettre de débloquer les procédures d'indemnisation des victimes.

Certaines maisons ne sont plus habitables et vont être détruites à Paillet
Certaines maisons ne sont plus habitables et vont être détruites à Paillet © Radio France

Les stigmates de l'orage commencent à être effacés dans les trois communes touchées par les intempéries du 25 juillet dernier : Paillet, Langoiran et Lestiac-sur-Garonne . Mais la situation est loin de revenir à la normale. Des habitants ont dû quitter leur maison. De nombreux réseaux devront être changés. Et le choc psychologique n'a pas été encaissé. 

Pour autant c'est une étape importante qui est franchie ce lundi avec la publication au Journal Officiel de l'état de catastrophe naturelle au titre des inondations et des coulées de boue. Les trois communes impactées le 25 juillet sont concernées. Tout comme les communes d'Auros, Saint-Estèphe et Ruch qui avaient été touchées à la fin du mois de mai. 

Cela doit permettre de débloquer les indemnisations de la part des compagnies d'assurance. Les sinistrés ont maintenant 10 jours pour déposer auprès de leur compagnie un état estimatif de leurs dommages en vue d'obtenir réparation des préjudices subis.