Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'évêque de Périgueux-Sarlat solidaire des salariés des papeteries de Condat menacés de licenciement

-
Par , France Bleu Périgord

Monseigneur Michel Mouïsse, évêque de Périgueux-Sarlat, publie une lettre de soutien aux salariés des papeteries de Condat. Il dit partager l'indignation de ces hommes et de ces femmes car selon lui les licenciements annoncés mettent en jeu l'équilibre humain et économique de cette partie du Périgord.

Mgr Michel Mouïsse
Mgr Michel Mouïsse

La lettre s'intitule "je veux dire mon indignation... " Michel Mouïsse, l'évêque de Périgueux et Sarlat explique l'avoir écrite  pour "partager " l'indignation du groupe de femmes qui a écrit au Président de la République pour l'alerter sur la situation des salariés de Condat. Monseigneur Mouïsse déplore que "dans un contexte de crise, l'être humain soit devenu un bien de consommation parmi tant d'autres, un bien de consommation que l'on peut utiliser puis jeter si le profit l'exige ".

"Le chemin de la relance économique ne passe pas d'abord par les différentes places boursières" (Mgr Michel Mouïsse)

Et le chef de l'Eglise périgourdine de poursuivre : "A tous ceux qui sont touchés de plein fouet par ce primat du profit à tout prix au détriment du bien des personnes, je voudrais dire aussi mon émotion et ma sympathie. Emotion et sympathie qui sont également celles de l'Eglise. Sans rien méconnaître de la compléxité des réalités économiques, l'Eglise a toujours considéré le bien des personnes comme un bien supérieur au seul profit ". 

Monseigneur Mouïsse souhaite que la situation de ces hommes et de ces femmes qui vivent dans l'angoisse  d'un possible licenciement soit prise en compte. "Malgré le contexte difficile et douloureux que traversent nombre de pays, il est toujours possible de redonner une vraie place à l'éthique dans la réalité financière et économique ." Et le prélat de conclure : "le licenciement ne constitue pas la seule issue dans une situation de crise ".

L'évêque de Périgueux-Sarlat avait déjà manifesté son soutien à des salariés au bord du licenciement. Cétait en janvier 2010. Michel Mouïsse avait signé un texte en faveur des ouvriers de l'entreprise de chaussures Marbot-Bata de Neuvic dont l'usine allait fermer un an plus tard.

L'évêque de Périgueux-Sarlat monseigneur Mouïsse soutient les salariés de Condat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu