Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Imam de Bordeaux appelle à la mesure après la tentative d'incendie d'une salle de prière à Lesparre-Médoc

vendredi 9 août 2013 à 6:00 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Après le début d'incendie criminel qui a visé la petite salle de prière médocaine, Tareq Oubrou évoque des "comportements marginaux". Il condamne ces actes mais demande à la communauté musulmane de garder "une certaine mesure".

Musulmans en prière à la mosquée de Bordeaux (illustration)
Musulmans en prière à la mosquée de Bordeaux (illustration) © Marion Aquilina / Radio France

L'acte a choqué la communauté musulmane de Gironde. Dans la nuit de mardi à mercredi, au dernier jour du Ramadan, un ou plusieurs individus ont tenté d'incendier une petite salle de prière sur la commune de Lesparre-Médoc. De l'essence a été jetée près le la porte du local et un papier enflammé a été inséré par la fente de la boîte aux lettres. Des fidèles à l'intérieur ont pu éteindre rapidement ce début d'incendie . Une croix gammée a également été taguée sur le mur près de la porte d'entrée de cette salle de prière.

"Prendre les choses sans exagération"

Alors que les gendarmes de la section de recherche de Bordeaux-Bouliac ont entamé leurs investigations, Tareq Oubrou, l'Imam de Bordeaux ne veut pas en rajouter. 

"C'est contre les valeurs de la République et contre le bon sens. C'est de la bêtise. C'est de la provocation qui ne pourra pas affecter l'intégration paisible de l'Islam et des musulmans dans notre région"

Tareq Oubrou estime qu'il s'agit de comportements marginaux et souligne que de tels actes restent rares en Gironde.

Tareq Oubrou : "C'est de la provocation, des comportements marginaux"