Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'université de Perpignan lutte contre "les voleurs de bourses"

-
Par , France Bleu Roussillon

De nombreux étudiants s'inscrivent à l'université uniquement dans le but d'obtenir une bourse. En sociologie cela représente la moitié des inscrits. La fac va resserrer les contrôles.

Université de Perpignan
Université de Perpignan © Maxppp

L’université de Perpignan a décidé de renforcer ses exigences vis à vis des étudiants afin de lutter contre les inscriptions fantômes. De plus en plus de jeunes s'inscrivent à la fac uniquement dans le but d'obtenir une bourse, 470 euros par mois. Ils assistent épisodiquement aux cours et se contentent de faire acte de présence aux examens, en rendant des copies blanches.

Dans certaines filières, ces "faux étudiants" peuvent représenter jusqu'à la moitié des effectifs.

L'an prochain, l'université mettra en place des contrôles continus de façon à limiter ces inscriptions prétextes qui perturbent le bon fonctionnement de certaines filières.

université enro

En sociologie on estime que la moitié des 160 étudiants de première année ne viennent que rarement en cours.  Le phénomène est national mais l'Université de Perpignan et le doyen de la faculté des lettres et sciences humaines, Nicolas Marty, ont décidé d'y mettre le holà et de resserrer les contrôles.

université son

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess