La baisse du nombre d'installations agricoles devrait s'enrayer dans les années à venir

Par Géraldine Marcon, France Bleu Creuse mercredi 30 juillet 2014 à 14:35 Mis à jour le mercredi 30 juillet 2014 à 16:35

La baisse des installations agricoles en Creuse devrait s'enrayer.
La baisse des installations agricoles en Creuse devrait s'enrayer. © Maxppp-Stéphane Lefevre-la Montagne

La France a perdu un tiers de ses exploitations en dix ans, une baisse du nombre d’installation qui touche aussi la Creuse. Dans le département on compte une soixantaine d’arrivées pour 200 départs selon la chambre d’agriculture. Mais selon une étude du ministère, en Limousin, la baisse du nombre d’agriculteurs devrait s’enrayer dans les années à venir.

Une étude du ministère de l’Agriculture dans le Limousin estime que l’érosion du nombre d’agriculteurs devrait ralentir dans les prochaines années. Plusieurs raisons à cela et tout d’abord le recul de l’âge de la retraite. Les exploitants vont ainsi rester un peu plus longtemps en activité et donc faire ralentir la courbe des départs. Mais l’autre élément c’est le nombre d’installations qui repart à la hausse depuis 2010. La majorité de ces nouveaux installés agricoles de moins de 40 ans ne bénéficient pas des aides mises en place.

Le renouvellement de la profession se fait aussi grâce aux femmes, elles représentaient 42% des nouveaux agriculteurs en Limousin. A partir de toutes ces données, le ministère a estimé que le nombre d’exploitants agricoles en Limousin allait diminuer de 3 à 6% d’ici 2020. Une baisse beaucoup plus modérée qu’entre 2000 et 2010 où le nombre d’agriculteurs en activité a diminué de 20%. En revanche le ministère prévoit une stabilisation après 2026.

Des jeunes qui restent motivés par l’installation

En Creuse, on compte une soixantaine de nouvelles installations pour 200 départs selon chambre d’agriculture. Et les jeunes exploitants continuent à y croire amlgré les difficultés. C’est le cas de Nicolas Aucharles, 25 ans, il s’est lancé dans l’élevage bovin à Azérables il y a trois ans.

6H / Installation jeune agriculteur SON

Le reportage d'Anthony Rivat.