Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La cigarette électronique ne serait pas si inoffensive que ça !

mardi 27 août 2013 à 6:00 Par Marion Dubreuil, France Bleu Gironde

La cigarette électronique n'est pas inoffensive. Pire, dans trois cas sur 10 elle serait même toxique. C'est le résultat d'une enquête de 60 millions de consommateurs. La revue dénonce des défauts d'étiquetage qui masquent les quantités réelles de certaines molécules cancérogènes.

Sylvia se moque des études. Pour elle, la cigarette électronique c'est toujours moins nocif que la vraie
Sylvia se moque des études. Pour elle, la cigarette électronique c'est toujours moins nocif que la vraie © Radio France - Marion Dubreuil

La cigarette électronique n'est pas inoffensive, pire, dans 3 cas sur 10, elle est même toxique. C'est le résultat d'une enquête de 60 millions de consommateurs. En juillet dernier, l'Organisation Mondiale de la Santé déconseillait déjà l'utilisation de la cigarette électronique. Cette fois-ci, la revue dénonce clairement des défauts d'étiquetage. Des défauts d'étiquetage sur les quantité de certaines molécules cancérogènes.

Avec ou sans nicotine, le risque existe

Et attention, cela concerne toutes les cigarettes électroniques. Modèle jetable, ou rechargeable. Avec ou sans nicotine. Des teneurs en formol qui rivalisent avec les cigarettes classiques. De l'acroléine en quantité parfois supérieure à cause du dispositif de chauffe de la cigarette électroniques. Et puis la présence de métaux toxiques , avec parfois des taux de nickel et de chrome équivalent aux vraies cigarettes.

En mai dernier, l'Office français de prévention du tabagisme avait pourtant publié un rapport qui défendait l'utilisation de la cigarette électronique si elle "bien fabriquée et bien utilisée", car elle présenterait des dangers infiniment moindres à ceux de la cigarette traditionnelle . C'est aussi l'avis du Docteur Philippe Castéra, tabacologue à Bordeaux

Dr Philippe Castéra, tabacologue: "Ce que l'on ne sait pas c'est quel est le reliquat de toxicité de la cigarette électronique"

Sylvia: "Ca m'inquiète moins de vapoter plutôt que de fumer"