Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La conférence sociale, un grand rendez-vous pour des dossiers sensibles

-
Par France Bleu

Bien que l'attention soit concentrée sur la réforme des retraites, ce n'est pas le seul dossier sur lequel vont se pencher les participants à la Conférence sociale, à partir de ce jeudi. Au total, six tables rondes, chacune pilotée par un ministre différent, sont prévues.

François Hollande, Jean-Marc Ayrault et les ministres concernés ont lancé les débats jeudi matin
François Hollande, Jean-Marc Ayrault et les ministres concernés ont lancé les débats jeudi matin © Maxppp

Les partenaires sociaux vont disposer de huit heures, au total, entre jeudi et vendredi. Huit heures pour débattre de chacun des six thèmes choisis pour les tables rondes de cette deuxième Grande conférence sociale organisée par le gouvernement. Des groupes de travail composés de représentants des syndicats et du patronat, présidés par un ministre. Parmi ces thèmes, certains risquent de s'avérer épineux pour les négociations entre gouvernement et patronat.

"Mobiliser pour l'emploi et la formation professionnelle "

Le grand chantier de cette conférence sociale, l'emploi. Malgré un nombre de chômeurs en constante augmentation, mois après mois, François Hollande maintient l'objectif d'inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année. Le gouvernement devrait proposer, à l'issue de cette table ronde, notamment pour pouvoir 100.000 offres d'emploi actuellement inoccupées. 

La question de la formation professionnelle – dont une étude montrait la semaine dernière qu'elle n'aidait pas forcément à retrouver un emploi stable – devrait également être abordée : des négociations entre syndicats et patronat devraient être engagées à ce sujet dès après la fin des tables rondes. 

"Assurer l'avenir des retraites et de notre protection sociale "

Mais le sujet épineux de cette conférence sociale, plus que l'emploi, c'est la réforme des retraites. A tel point que le gouvernement a d'ores et déjà prévenu qu'il s'agirait simplement d'une "concertation ", pas de négociations. La réforme des retraites, promise par François Hollande, divise particulièrement les partenaires sociaux. La semaine dernière, le rapport Moreau, qui propose des solutions pour rééquilibrer le régime général, a été rendu public.

Mais les partenaires sociaux ont d'ores et déjà posé leurs limites : pour la CGT et FO, hors de question de rallonger la durée des cotisations. Le patronat quant à lui ne veut pas entendre parler d'une hausse du montant des cotisations. Et par ailleurs, les syndicats refusent un alignement du public sur le privé.

"Moderniser l'action publique pour conforter notre modèle de service public "

Là encore, la réflexion sur l'évolution du service public s'annonce tendue. Et pour cause : la semaine dernière, le gouvernement a annoncé que le gel du point de base des salaires de la fonction publique, en vigueur depuis 2010, serait reconduit en 2014. Or, c'est sur ce point de base que sont calculés les salaires. Pour les syndicats, cette mesure-ci est inacceptable ; elle risque de susciter des points de friction entre les parties prenantes. 

Outre ces trois grands sujets de discussion, trois autres tables rondes seront consacrées aux conditions de travail, sur les emplois de demain et sur "l'Europe sociale ". Tous les groupes de travail rendront leur copie vendredi après-midi, lors d'une restitution des débats en séance plénière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu