Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La der' des enfants du charbon ce week-end

vendredi 23 août 2013 à 6:00 Par , France Bleu Lorraine Nord

Dernière séance pour les enfants du charbon. Vendredi 23 et samedi 24 août se jouent les deux dernières représentations de Gueules noires, le peuple fier. Le spectacle revenu après un an d'interruption divise le public.

Enfants du charbon
Enfants du charbon © Radio France - Leïla Benjelloun

Les enfants du charbon sont sur scène pour deux dernières représentations ces vendredi 23 samedi 24 août. Le spectacle est revenu dans une version new-look après un an d'interruption du à un conflit avec l'ancienne metteuse en scène. 

Avec un budget de plus de 340.000 euros, le spectacle doit attirer environ 10.000 spectateurs pour rentrer dans ses frais. Gueules noires, le peuple fier  s'est déjà joué 3 fois la semaine dernière. 1.200 à 1.500 personnes ont assisté aux différentes représentations.

A la sortie du spectacle, les avis sont assez tranchés. Certains comme Rolland, un ancien mineur de Stiring-Wendel, ont été touchés : "Quand on a vu les anciens, ça m'a rappelé mes parents, mes grands-parents. Je suis mineur de quatrième génération. Ca raconte un peu l'histoire que j'ai vécu."

La comparaison avec le spectacle joué il y a deux ans n'est jamais très loin. Jacques a été figurant pendant 4 ans dans l'ancienne équipe et il ne s'y retrouve pas dans la nouvelle mouture : "J'étais un peu déçu. Dans l'ancien spectacle, ça transpirait la mine. Là, j'ai cherché ce que ça pouvait représenter au niveau de la mine et j'ai pas compris."

ENFANTS DU CHARBON/MICRO-TROTT

Effeuillage, projection 3D et feu d'artifice

Le spectacle a connu beaucoup de changements sous la direction du nouveau metteur en scène, Laurent-Guillaume Dehlinger. Une partie du public a été emballée par l'introduction d'une part de comédie. Avec notamment une séquence cabaret où les mineurs n'hésitent pas à tomber la chemise. Daniel, un habitant de Bousse, s'est amusé : "Ca vit, il y a beaucoup d'agitation, beaucoup d'humour. Les histoires de famille mises en scène comme ça, c'est très bien."

Ce côté burlesque n'a en revanche pas été du goût de Marie : "Par moments, on se moque des mineurs. Je n'ai rien ressenti et je n'ai pas retrouvé les mineurs là-dedans."  De manière quasi-unanime, les projections en 3D sur les murs et le feu d'artifice final auront tout de même remporté l'adhésion.

Enfants du charbon - Radio France
Enfants du charbon © Radio France - Mathieu Laverton

Autre satisfaction pour Josiane, une habitante de Morsbach, le jeu des acteurs. Pour la première fois, les bénévoles avaient du texte à déclamer : "Les acteurs non-professionnels étaient quasiment au niveau des autres" , estime-t-elle.

Ne reste plus qu'à aller vous forger votre propre avis. Les deux dernières représentations auront lieu vendredi 23 et samedi 24 août à partir de 21h au carreau Wendel à Petite-Rosselle. L'entrée est à 20 euros, 18 euros en tarif réduit et 6 euros pour les enfants.