Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La droite clermontoise prépare ses municipales

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Avec une drôle de primaire en perspective : seul Jean-Pierre Brenas y sera candidat.

image par défaut

Ça se précise et ça se complique, à droite, en vue des municipales 2014 à Clermont-Ferrand.

Il y aura deux occasions pour tenter d'identifier le candidat idéal. D'abord une primaire destinée aux adhérents clermontois de l'UMP, le 15 juin prochain. Primaire qui peut semble un peu étrange sachant que seul Jean-Pierre Brenas, chef de file de l'opposition municipale clermontoise sera candidat. Ténor du barreau et également candidat à droite, Gilles-Jean Portejoie, ancien socialiste qui se pose aujourd'hui en rassembleur, ne pourra pas être candidat à cette primaire.

Les autres candidats potentiels seront tout de même évoqués dans un sondage qui sera réalisé début juillet par l'institut Ifop.

Christophe Serre, patron de l'UMP dans le Puy-de-Dôme et sastisfait que les militants aient leur mot à dire.

Comme le prévoient les statuts de l'UMP pour les communes de plus de 30 000 habitants, c'est au final la commission nationale d'investiture du parti qui aura le dernier mot et désignera le candidat dans le courant du mois de juillet.

Jean-Pierre Brenas, seul candidat à la primaire de l'UMP pour les municipales à Clermont

Choix de la station

À venir dansDanssecondess