Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La "France de 2025" au menu de la rentrée politique de l'exécutif

lundi 19 août 2013 à 9:07 France Bleu

Après une courte trêve estivale le gouvernement au grand complet fait sa rentrée politique lundi autour de François Hollande à l'Elysée, pour plancher sur "la France en 2025" et surtout marquer l'unité de l'exécutif face aux tensions intestines de l'été.

Jean-Marc Ayrault présentera le projet de réforme des retraites le 18 septembre en Conseil des ministres
Jean-Marc Ayrault présentera le projet de réforme des retraites le 18 septembre en Conseil des ministres © Maxppp

Introduit par le président de la République qui s'exprimera devant les 37 ministres du gouvernement sous les ors de la salle des fêtes de l'Elysée, ce "séminaire" sera conclu par le Premier ministre. Jean-Marc Ayrault devrait également s'exprimer publiquement à la mi-journée sur le perron du palais présidentiel avant un déjeuner de travail qui refermera cet ambitieux exercice de politique fiction. Il s'agit, explique-t-on dans l'entourage du président, de "préparer la France dès aujourd'hui à relever les défis qui seront les siens dans 10 ans à travers un diagnostic mettant en exergue ses forces et ses faiblesses".

La France dans dix ans

Matignon, pour sa part, a dressé pour l'occasion la "liste de priorités urgentes" traitées depuis 15 mois par le pouvoir socialiste (retour à l'équilibre budgétaire, pacte pour la compétitivité et l'emploi, loi sur la sécurisation du travail...), ajoutant un nouvel item : la très controversée réforme des retraites. Tout en haut de la pile des dossiers chauds de la rentrée, elle sera esquissée fin août par Jean-Marc Ayrault avant la présentation officielle d'un projet de loi début septembre. En attendant, les ministres, invités à plancher cet été sur le thème du séminaire, "la France dans 10 ans", ont laissé libre cours à leurs désirs ou à leur imagination.

Eviter la vacance du pouvoir ---------------------------- Quoi qu'il en soit, les vacances sont bien finies pour l'exécutif. François Hollande n'aura pris finalement qu'une toute petite semaine, renonçant à l'exotisme d'une destination lointaine pour La Lanterne, en lisière du parc du Château de Versailles. Jean-Marc Ayrault a été logé à la même enseigne afin d'assurer "la continuité de l'Etat" tandis que la plupart des membres du gouvernement ont pu s'éloigner pendant une quinzaine de jours. Le mot d'ordre était clair : éviter à tout prix de renouveler l'expérience de l'an dernier quand les vacances prolongées de l'exécutif avait été interprétées par beaucoup comme une vacance du pouvoir.