Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La justice donne raison au conseil général pour le marché public de la caserne des pompiers

-
Par , France Bleu Roussillon

La semaine dernière, la fédération du BTP 66 poussait un gros coup de colère après l'attribution d'une partie du marché public de la construction de la caserne des pompiers au sud de Perpignan à une entreprise espagnole. La justice vient de débouter les quatre entreprises qui attaquaient l'appel d'offre. Le président régional du BTP présente ses excuses

Hermeline Malherbes, la présidente du CG 66 et Jean-Pierre Salle-Mazou patron des pompiers
Hermeline Malherbes, la présidente du CG 66 et Jean-Pierre Salle-Mazou patron des pompiers © Radio France

Le marché public attribué à une entreprise espagnole pour la construction de la future caserne des pompiers au sud de Perpignan est tout à fait légal. La semaine dernière la fédération du bâtiment des Pyrénées-Orientales avait poussé un énorme coup de gueule et attaqué violemment le conseil général et le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) pour avoir donné le marché du gros œuvre à une entreprise Sud Catalane.

Quatre entreprises des Pyrénées Orientales ont attaqué cette décision en justice, le tribunal des référés (tribunal administratif de Montpellier) vient de les débouter, autrement dit, il n'y a rien à dire, le marché est totalement légal. Ce marché représente 2,5 millions d'euros sur 10 millions au total pour la caserne.La présidente du conseil général, Hermeline Malherbes regrette les violentes attaques de la fédération du BTP.

BTP / Caserne / Malherbes

Jean-Jacques Planes

Du côté de la fédération du BTP, on reconnait qu'on a mal interprété le code des marchés publics et que le conseil général ne pouvait pas faire autrement que d'attribuer ce marché à cette entreprise espagnole.Jean-Jacques Planes présente même ses excuses pour son coup de colère qui n'aura pas servit à rien dit-il.

BTP / Caserne / Planes

La construction de la caserne de Perpignan-Sud (au Mas Rouma) devrait commencer à la mi juillet et durer 18 mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu