Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La Maurienne prend le pouls de son économie

Par

Le tribunal de commerce de chambéry examine les résultats financiers de Spirel et Métaltemple

Le tribunal de commerce de Chambéry examine la situation fianncière de 2 entreprises mauriennaises en redressement judiciaire. Metaltemple, sous-traitant automobile à Saint Michel de Maurienne emploie 400 personnes, et Spirel qui fabrique des moteurs pour Somfy à Saint Rémy de Maurienne et emploie 107 personnes. Les 2 entreprises connaissent des problèmes de trésorerie depuis plusieurs mois.Spirel est en redressement judiciaire depuis janvier... Selon les porte-parole des salariés, l'administrateur serait parvenu à retrouver un niveau positif de la trésorerie. Donc plus d'inquiétude pour les fournisseurs. Mais l'avenir est loin d'être garanti puisque dès la fin de cette année Somfy - client quasi unique- va réduire ses commandes de 40% avant de les supprimer fin 2014: il y a donc urgence à trouver un repreneur. A ce jour seul le fabriquant de moteurs pour l'electroménager Selni à Nevers s'est montré intéressé.Une quinzaine de kilomètres plus haut dans la vallée, à Saint-Michel-de Maurienne, d'autres salariés s'inquiètent, ceux de Metaltemple. Qui n'a pas résolu ses problèmes de trésorerie. Elle va demander au tribunal de commerce un délai supplémentaire d'une semaine. Vendredi dernier, le comité d'entreprise a été officiellement informé d'un plan social de 23 suppressions de postes chez Metaltemple.

Publicité
Logo France Bleu

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu