Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ministre Dominique Bertinotti en visite à Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La ministre déléguée à la Famille a rencontré hier jeudi des agents de la Caisse d'allocations familiales de la Moselle. Elle a ensuite posé la première pierre de la future maison de l'enfance, près de la gare.

Dominique Bertinotti (à gauche) a rencontré des agents de la Caisse d'allocations familiales.
Dominique Bertinotti (à gauche) a rencontré des agents de la Caisse d'allocations familiales. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Comme le concède l'entourage de la Ministre, c'est une tradition : à chaque déplacement en région, Dominique Bertinotti visite la Caisse d'allocations familiales. Alors en visite à Metz hier jeudi, elle n'a pas dérogé à la règle. D'autant qu'il y a des messages à faire passer, en ce moment, alors qu'une nouvelle convention d'objectifs et de gestion doit être signée, en juin prochain, entre l'État et la Caisse nationale d'allocations familiales. Comment simplifier les procédures et améliorer l'efficacité du service public, voilà ce que la ministre est venue voir sur le terrain.

À la CAF : "stabiliser les effectifs"

Rencontrer les agents, aussi. Et notamment une délégation de la CGT, venue exposer des revendications. Pour ces représentants du personnel, la situation sociale est de plus en plus tendue : les effectifs (474 agents en Moselle) sont insuffisants et les procédures de plus en plus longues. Selon eux, les dossiers accusent à l'heure actuelle un retard conséquent qui ne tend pas à se résorber.

"En tant que ministre de la Famille, j'essaie de convaincre le ministre du Budget que la charge de travail oblige à une stabilisation des effectifs ", leur a répondu Dominique Bertinotti. Insuffisant, pour les syndicalistes, qui réclament des embauches pour soulager les services.

Première pierre

Direction ensuite le quartier de l'Amphithéâtre, où la ministre avait rendez-vous avec le maire de Metz pour poser la première pierre d'un tout nouvel accueil à destination des enfants en bas-âge qui sera inauguré au printemps 2014.

Une maison de l'enfance dotée d'un accueil des enfants de moins de 6 ans (60 places) et d'une ludothèque élaborée en partenariat avec le centre Pompidou pour éveiller les enfants à l'art. Une nouvelle solution, donc, pour développer l'accueil des enfants en bas âge.

Plus de la moitié des enfants accueillis

Car trouver une place en crèche, c'est souvent la galère pour les jeunes parents. C'est ce que confirme Christelle, mère de deux enfants : "Il y a 6 ans, on a dû pleurer tous les jours et attendre pour trouver une place. Et on a fini par l'obtenir. Et j'ai des collègues qui me disent que c'est encore pareil aujourd'hui. Je pense qu'il y aura toujours des problèmes de ce type. "

Petite enfance 1

L'état des lieux de l'accueil des enfants à Metz est simple : 58% des moins de 3 ans ont une place dans une structure d'accueil. Pour le reste, le maire de Metz explique que certaines familles ne demandent pas de placement en crèche et préfèrent que les enfants restent à la maison. Selon Dominique Gros, "nous avons de la demande, c'est vrai, mais elle n'est pas impossible à résoudre. Nous avons des progrès à faire, c'est vrai, mais rien d'incompatible avec l'importance de la demande. "

Maison Petite Enfance SON

Un état des lieux confirmé par la ministre, qui précise que les disparités sont très nombreuses sur le territoire national. Certaines villes parviennent à accueillir près de 80% des enfants de moins de 3 ans. Mais d'autres, en revanche, ne dépassent pas les 20% d'enfants accueillis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess