Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La production de l'usine de la Monnaie de Paris à Pessac va augmenter

vendredi 28 juin 2013 à 16:28 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

La Monnaie de Paris vient de décrocher deux nouveaux contrats à l'étranger. Elle a été retenue par la Tunisie et la Thaïlande pour frapper certaines de leurs pièces. L'usine de Pessac, près de Bordeaux, verra donc sa production à l'export passer de 500 à 600 millions de pièces cette année.

La fabrication des pièces de monnaie à Pessac
La fabrication des pièces de monnaie à Pessac © Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris, dont toute la production est réalisée au sein de l'usine de Pessac dans l'agglomération bordelaise, poursuit son développement à l'étranger. L'entreprise vient de remporter deux appels d'offre en Tunisie et en Thaïlande . Cela doit permettre à l'usine de Pessac, qui emploie 200 personnes, de monter son volume de production à 600 millions de pièces à l'export en 2013 contre 500 millions pour l'année 2012. la production de pièces étrangères représente désormais plus du tiers de l'activité de l'usine girondine . Au total, Pessac produit près d'1,5 millions de pièces chaque année.

En Tunisie : les dessins et la fabrication

Pour le contrat tunisien, il s'agissait d'abord de proposer les dessins des nouvelles pièces de deux dinards ainsi que des 200 millimes (l'équivalent des pièces de 20 centimes). La Monnaie de Paris a donc d'abord remporté la consultation sur les dessins avant d'être retenue lors de l'appel d'offre sur la fabrication des 70 millions de pièces à réaliser en 2013. La Tunisie fait de nouveau confiance à l'expertise française puisqu'elle avait déjà fait réaliser des pièces à Pessac dans les années 90 et au début des années 2000.

La Thaïlande allonge la liste des nouveaux clients de la Monnaie de Paris

Le contrat signé avec la Thaïlande a, pour sa part, une saveur particulière pour la Monnaie de Paris. C'est la première fois qu'elle est retenue dans ce pays . Et il s'agit d'un volume important : 200 millions de pièces de 25 stangs (l'équivalent de pièces de 25 centimes de la monnaie locale). Elles devront être produites sur 2013 et 2014.

L'an passé, la Monnaie de Paris avait déjà réussi à convaincre de nouveaux pays. Trois pays du Moyen-Orient avaient passé commande : le sultanat d'Oman, l'Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Deux nouveaux clients avaient passé commande en Amérique centrale et du sud : l'Uruguay et le Guatemala.

La Monnaie de Paris (usine de Pessac) - Aucun(e)
La Monnaie de Paris (usine de Pessac)