Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La région lance le pass contraception

-
Par , France Bleu Roussillon

Les lycéens peuvent désormais s'adresser aux infirmières scolaires de leur établissement pour obtenir un chéquier qui leur permettra de consulter un médecin et d'obtenir un moyen de contraception gratuitement et de manière totalement anonyme

image par défaut

Aujourd'hui la région Languedoc-Roussillon est la troisième région de France en matière d'interruption volontaire de grossesse : 9.000 IVG par an.

On considère que sur 1000 jeunes filles, 14 auront recours durant leur scolarité à cet acte médical qui est loin d'être anodin lorsqu'on a 15 ou 16 ans.

C'est pour cette raison que la région Languedoc-Roussillon lance le pass contraception (sur le modèle de ce qui se fait déjà en Poitou Charente ou en PACA). Les lycéens peuvent d'adresser directement à l'infirmière scolaires de leur établissement pour obtenir un chéquier qui va leur permettre d'aller consulter un médein, faire des analyses de sang, obtenir des conseils pour choisir le meilleur moyen de contraception. Tout cela de manière totalement anonyme, les parents ne seront jamais informés de ces démarches.

Car c'est le premier frein pour les jeunes filles aujourd'hui, la difficulté d'en parler avec sa famille.

pass contraception enro

pass contraception

Pass contraception

Choix de la station

À venir dansDanssecondess