Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La rénovation de la maison d'arrêt de Gradignan repoussée sine die

lundi 12 août 2013 à 6:00 Par Marion Dubreuil, France Bleu Gironde

C'est confirmé : la rénovation de la maison d'arrêt de Gradignan est repoussée aux calendes grecques. Dans un courrier adressé à certains élus girondins, la garde des sceaux, Christiane Taubira, renonce à intégrer Gradignan dans le plan triennal de rénovation des prisons, faute de financement.

Porte de prison
Porte de prison © @Maxppp

Gradignan n'est pas prioritaire

Christiane Taubira renonce à intégrer Gradignan dans le plan triennal de rénovation des prisons, faute de financements. La garde des sceaux l'avait annoncé dès sa prise de fonction. C'est désormais officiel. Il y a d'autre projets plus urgents, comme Fleury Merogis, Les Beaumettes, ou bien encore la prison de La Santé.

520 000 euros débloqués pour des travaux

Gradignan rejoint donc la liste d'attente et pourrait faire partie du prochain plan triennal. Mais comme la situation est tout de même critique, 520.000 euros ont été débloqués pour faire face à l'urgence. Avec la surpopulation carcérale (720 détenus au lieu de 448) et la vétusté des batiments, il faut agir vite pour la sécurité des détenus et du personnel pénitentiaire.

David Torres, secrétaire général de la CGT pénitentiaire Aquitaine: "Ce n'est pas une surprise mais la situation est critique"

Alain Anziani, sénateur socialiste de Gironde: "Malheureusement il n'y a pas que la situation de Gradignan"