Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La rentrée 2013/2014 sera 2% plus chère pour les étudiants

lundi 19 août 2013 à 11:19 Par Julie Guesdon, France Bleu

Avec une dépense moyenne de 2.481,73 €, la rentrée étudiante 2013 s'annonce douloureuse. Selon l'étude publiée ce lundi par la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE), il s'agit d'une hausse de 2% par rapport à la rentrée 2012.

La rentrée universitaire : les chiffres de la FAGE
La rentrée universitaire : les chiffres de la FAGE © IDÉ

La rentrée 2013/2014 s'annonce douloureuse pour les étudiants et leurs familles. Sur fond de rigueur budgétaire, la Fédération des associations générales étudiantes, deuxième syndicat étudiant de France, publie ce lundi 19 août son étude sur le coût de la vie étudiante. Avec en moyenne 2.481,73 € de dépenses en septembre, la rentrée 2013 est 2 % plus chère que l'année précédente.

Loyers stables, frais de santé en hausse

S'il a tendance à stagner, le prix du logement demeure le premier poste de dépense d'un étudiant, pour près de 50% de son budget. En Île-de-France, le loyer moyen est de 638,07 € et en province, il s'élève tout de même à 442,01 €.

Deuxième forte dépense, la complémentaire santé. En hausse de 38% par rapport à 2012, les mutuelles étudiantes avaient été pointées du doigt par un rapport de la commission des Affaires sociales du Sénat pour leur complexité et leur manque d'efficacité en termes de remboursement.

Parmi les autres dépenses prises en compte dans l'étude (nourriture, transport, fournitures, frais d'inscriptions), la Fage observe une augmentation globale et souligne que le coût de la rentrée scolaire n'a cessé d'augmenté depuis 2002, première année de publication de leur étude.

Une réforme boursière bénéfique pour 5% des étudiants

L'Unef, qui publiera très prochainement son étude sur le coût de la vie étudiante, souligne une augmentation annuelle de 1,6 %, soit 1,5 fois l'inflation. Selon le syndicat, une année universitaire coûtera donc entre 10.500 et 15.500 euros par étudiant.

Seule bonne nouvelle, la réforme du système boursier opéré cet été par le gouvernement permettra à 5% des étudiants de voir leurs dépenses diminuer. Mais pour les non-boursiers, la facture sera en hausse de 1,9%.

De leur côté, les parents d'enfants du primaire et du secondaire vont recevoir cette semaine l'allocation de rentrée scolaire 2013/2014. Versée sur leur compte en banque, cette aide sera de 360,47 € par enfant âgés de 6 à 10 ans, de 380,36 € pour les enfants de 11 à 14 ans et de 393,54 € pour les enfants âgés de 15 à 18 ans.