Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La salle de prière musulmane de Lesparre-Médoc visée par une tentative d'incendie

jeudi 8 août 2013 à 11:50 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Une enquête est ouverte après le début d'incendie qui a touché hier matin mercredi la petite salle de prière musulmane de Lesparre-Médoc en Gironde. Un incendie apparemment d'origine criminelle. Une croix gammée a également été taguée près de la porte d'entrée.

Lesparre-Médoc (illustration)
Lesparre-Médoc (illustration) © Radio France - Yves Maugue

L'affaire a été jugée sensible par le parquet de Bordeaux en cette période de fin du ramadan. L'enquête a donc été confiée aux gendarmes de la section de recherche de Bordeaux-Bouliac. 

Mercredi matin très tôt, vers 1h, trois musulmans se trouvent dans la salle de prière de Saint-Trélody à Lesparre-Médoc. La communauté s'est retrouvée dans la soirée pour les prières en ce mois du ramadan. Les trois hommes sont restés pour une veillée. L'un d'eux sent alors une odeur de brûlé en provenance de l'entrée du bâtiment . Il découvre alors un début d'incendie qu'il parvient à éteindre rapidement à l'aide d'un extincteur. Selon les premières constatations, de l'essence a été versée sur le sol et un papier enflammé a été introduit par la fente de la boîte aux lettres qui se trouve sur la porte d'entrée. 

A quelques centimètres de la porte, les gendarmes découvrent également une croix gammée taguée en orange sur le mur du bâtiment.

Une salle de prière sans histoire

L'affaire a ému la petite communauté musulmane du nord Médoc. A tel point que des rondes de surveillance devraient être mises en place. La salle de prière n'a quasiment jamais connu le moindre souci en dix ans d'existence . Il faut dire qu'elle n'accueille qu'une vingtaine de fidèles, qui sont pour la plupart des personnes assez âgées.

La Gironde a connu ces derniers mois d'autres phénomènes du même type, sur la commune du Barp au sud du Bassin d'Arcachon. Entre la fin juillet 2012 et Noël dernier , des inscriptions racistes ont été relevées à plusieurs reprises sur les murs de la salle de prière utilisée par la communauté musulmane locale.